Que dit la Bible au sujet du légalisme ?




Question : "Que dit la Bible au sujet du légalisme ?"

Réponse :
Le mot « légalisme » ne se trouve pas dans la Bible. C’est un terme que les chrétiens utilisent pour décrire une position doctrinale qui met en valeur tout un système de règles et de règlements pour atteindre le salut et la croissance spirituelle. Les légalistes croient et exigent une adhésion stricte à ces règles et règlements. Sur le plan doctrinal, c’est une position qui s’oppose globalement à la doctrine de la grâce. Les partisans de cette position légaliste ne perçoivent pas le but réel de la loi, et plus spécialement le but de la loi de Moïse dans l’Ancien Testament, qui est d’être notre « précepteur » ou « tuteur » pour nous conduire à Christ (Galates 3 : 24).

Mais il peut arriver que même les vrais chrétiens soient légalistes. Pourtant, les Ecritures nous enseignent que nous devons être bienveillants les uns envers les autres : «Accueillez celui qui est faible dans la foi et ne discutez pas les opinions » (Romains 14 : 1). Malheureusement, certains sont si sûrs de leurs doctrines (d’ailleurs non fondamentales) qu’ils rompront la relation avec quelqu’un sans même lui avoir donné la possibilité d’exprimer un point de vue différent. Ceci est aussi du légalisme. De nos jours, beaucoup de croyants légalistes commettent l’erreur de demander une adhésion inconditionnelle à leurs propres interprétations bibliques et même à leurs traditions. Par exemple, certains pensent que pour être spirituel, il suffit de ne pas fumer, de ne pas consommer de l’alcool, de ne pas danser ou de ne pas aller au cinéma. Le problème, c’est qu’éviter de faire toutes ces choses n’est pas une garantie de spiritualité.

L’apôtre Paul nous met en garde contre le légalisme dans Colossiens 2 : 20-23 : « Si vous êtes morts avec Christ aux principes élémentaires du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous impose-t-on ces préceptes : ‘Ne prends pas ! Ne goûte pas ! Ne touche pas !’ ? Préceptes qui sont tous destinés à disparaître, parce qu’ils ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes. Ils ont, en vérité, une apparence de sagesse, en ce qu’ils indiquent un culte volontaire, de l’humilité, et le mépris du corps, mais cela est sans valeur réelle et ne sert qu’à satisfaire la chair ». Les légalistes peuvent sembler vertueux et spirituels, mais en fin de compte le légalisme ne réussit pas à réaliser les objectifs de Dieu : il se limite à une performance extérieure au lieu d’appeler à un changement intérieur.

Pour éviter de tomber dans le piège du légalisme, nous pouvons commencer par nous attacher promptement aux paroles de l’apôtre Jean : « Car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ » (Jean 1 : 17) et nous rappeler qu’il nous faut toujours être bienveillants, tout particulièrement à l’égard de nos frères et sœurs en Christ. « Qui es-tu, toi qui juges un serviteur d’autrui. S’il se tient debout, ou s’il tombe, cela regarde son maître. Mais il se tiendra debout, car le Seigneur a le pouvoir de l’affermir » (Romains 14 : 4). « Mais toi, pourquoi juges-tu ton frère ? Ou toi, pourquoi méprises-tu ton frère ? Puisque nous comparaîtrons tous devant le tribunal de Dieu » (Romains 14 : 10).

Mais ici une mise en garde est toutefois nécessaire. Si nous devons bien être bienveillants les uns les autres et tolérants sur des points de désaccord sur des sujets discutables, nous ne pouvons cependant pas admettre l’hérésie. Nous sommes en effet exhortés à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. (Jude 3). Si nous nous souvenons de ces conseils et nous les appliquons fidèlement dans l’amour et avec un cœur compatissant, nous serons alors épargnés à la fois du légalisme et de l’hérésie. « Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde » (1 Jean 4 : 1).


Retour à la page d’accueil Français

Que dit la Bible au sujet du légalisme ?