www.GotQuestions.org/Francais



Question : "Que dit la Bible de l’adoption ?"

Réponse :
Abandonner ses enfants à l’adoption par d’autres parents, peut représenter une alternative, un geste d’amour, pour des parents qui ne peuvent, pour une raison ou pour une autre, élever leurs propres enfants. Cela peut aussi être une réponse à la prière de beaucoup de couples qui ne peuvent pas engendrer d’enfants par eux-mêmes. L’adoption est, pour certains, un appel à multiplier leur impact en tant que parents, en ouvrant le cercle familial pour accueillir des enfants qui ne sont pas leurs enfants biologiques. Les Ecritures parlent favorablement de l’adoption tout au long de la Bible.

Le livre de l’Exode nous raconte l’histoire d’une femme d’hébreu, appelée jochebed, qui enfanta un fils à une époque où Pharaon avait ordonné de faire mourir tous les enfants hébreux mâles (Exode 1 :15-22). Jochebed prit une caisse faite de jonc qu’elle enduisit de bitume de poix pour qu’elle soit étanche, elle y mit l’enfant et le laissa dériver à la surface du fleuve. Une des filles de Pharaon aperçut la caisse en jonc et récupéra l’enfant. Elle l’adopta ensuite dans la famille royale et lui donna le nom de Moïse (Exode 2 :1-10). Il devint un serviteur de Dieu fidèle et béni.

Le livre d’Esther raconte l’histoire d’une belle jeune fille appelée Esther, qui, après la mort de ses parents, avait été adoptée par son cousin ; elle devint reine, et Dieu l’utilisa pour apporter la délivrance au peuple juif. Dans le Nouveau Testament, Jésus-Christ fut conçu par le Saint-Esprit, et non par le processus normal de la semence d’un homme (Matthieu 1 :18). Il fut adopté et élevé par l’époux de sa mère, Joseph, qui adopta Jésus comme son propre enfant.

Au moment où nous donnons notre coeur à Jésus-Christ, par la foi, en mettant notre confiance en Lui seul pour notre salut, Dieu dit que nous devenons membre de sa famille --- Non pas par le processus naturel de la conception humaine, mais par l’adoption. « Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père ! » (Romains 8 :15). Pareillement, accueillir une personne dans une famille par le moyen de l’adoption, est un choix et un geste d’amour. « Il nous a prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté » (Ephésiens 1 :5). De la même façon que Dieu adopte dans sa famille spirituelle ceux qui reçoivent Jésus-Christ comme leur Sauveur, nous devrions nous aussi, tous, dans la prière, considérer l’adoption d’enfants dans nos familles.

L’adoption -- qu’elle soit considérée au sens physique ou au sens spirituel -- est clairement encouragée tout au long des Ecritures. Ceux qui adoptent et ceux qui sont adoptés, reçoivent tous deux une bénédiction extraordinaire, c’est un privilège abondamment démontré par notre adoption dans la famille de Dieu.

© Copyright 2002-2014 Got Questions Ministries.