En quoi la prière est-elle une façon de communiquer avec Dieu ?




Question : "En quoi la prière est-elle une façon de communiquer avec Dieu ?"

Réponse :
Pour comprendre la nature de la communication de Dieu avec nous, et nous avec Lui, nous devons commencer par énoncer quelques préceptes clés. Le premier, c’est que Dieu ne s’exprime que par la vérité. Il ne ment jamais, et Il ne nous trompe jamais. Job 34 : 12 déclare : « Non, certes, Dieu ne commet pas l’iniquité ; le Tout-Puissant ne viole pas la justice ». Le second précepte est que la Bible est la parole même de Dieu. Le mot grec pour « Ecriture », graphe, est utilisé 51 fois dans le Nouveau Testament pour désigner les écrits de l’Ancien Testament. Paul affirme dans 2 Timothée 3 : 16 que ces mots sont littéralement « inspirés par Dieu ». Le mot « graphe » s’applique aussi au Nouveau Testament, et plus spécialement quand Pierre qualifie les Epîtres de Paul d’ « Ecritures » dans 2 Pierre 3 : 16, et également quand Paul (dans 1 Timothée 5 : 18) cite les paroles de Jésus dans Luc 10 : 7 et les désigne aussi sous le vocable d’« Ecriture ». Ainsi, une fois que nous avons clairement établi qu’un écrit du Nouveau Testament fait bien partie de la catégorie des textes désignés comme étant l’ « Ecriture », nous avons donc bien raison alors d’intégrer aussi 2 Timothée 3 : 16 dans cette même catégorie de textes ; nous pouvons affirmer, par conséquent, que ces textes ont les mêmes caractéristiques que celles attribuées par Paul à « toute l’Ecriture ». Elle est « inspirée par Dieu », et toutes les paroles sont les paroles de Dieu Lui-même.

Pourquoi cette information est-elle pertinente par rapport au thème de la prière ? Maintenant que nous avons clairement établi que Dieu ne parle qu’en vérité et que la Bible est la parole même de Dieu, nous pouvons en toute logique parvenir à ces deux conclusions sur la communication avec Dieu. La première : puisque la Bible dit que Dieu écoute l’homme (Psaume 17 : 6, 77 : 1 ; Esaïe 38 : 5), l’homme peut être assuré que s’il est dans une juste relation avec Dieu, et qu’il s’adresse à Dieu, Dieu l’écoutera. La seconde : Puisque la Bible est la parole même de Dieu, l’homme peut être sûr que s’il est dans une juste relation avec Dieu, et qu’il lit la Parole de Dieu, il est littéralement à l’écoute des paroles prononcées par Dieu Lui-même. La relation juste avec Dieu, nécessaire à l’établissement d’une communication saine entre Dieu est l’homme, peut être mise en évidence de trois façons différentes. La première, quand on se détourne du péché, c’est la repentance. Le Psaume 27 : 9, par exemple, est la supplication de David à Dieu : il demande à Dieu de l’écouter et de ne pas se détourner de lui dans Sa colère. Ici, nous pouvons donc voir que Dieu cache Sa face quand l’homme pèche : ce qui nous montre bien que le péché est un obstacle à la communication entre Dieu et l’homme. Un autre exemple, peut être trouvé dans Esaïe 59 : 2, où Esaïe dit aux gens de son peuple : « « Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu ; ce sont vos péchés qui vous cachent Sa face et l’empêchent de vous écouter ». Ainsi, lorsqu’il y a des péchés non confessés dans nos vies, cela crée un obstacle à la bonne communication entre Dieu et l’homme.

Egalement nécessaire pour une bonne communication avec Dieu : avoir un cœur humble. Esaïe affirme cela dans Esaïe 66 : 2 : « Toutes ces choses, ma main les a faites, et toutes ont reçu l’existence, dit l’Eternel. Voici sur qui je porterai mes regards : sur celui qui souffre et celui qui a l’esprit abattu, sur celui qui craint ma parole ». La troisième chose, c’est la droiture de vie. C’est le résultat positif quand on s’est détourné du péché : et la manifestation en est plus spécialement l’efficacité dans la prière. Jacques 5 : 16 dit : « La prière agissante du juste a une grande efficacité ».

Les paroles que nous adressons à Dieu peuvent être orales, mentales ou écrites. Nous pouvons être sûrs qu’il nous écoutera et que l’Esprit Saint nous aidera à prier comme nous devons le faire. Romains 8 : 26 dit : « De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ». En ce qui concerne comment Dieu communique avec nous, nous devrions d’abord nous attendre à ce qu’Il nous parle au travers de l’Ecriture, au lieu de penser que Dieu va toujours mettre directement des pensées dans nos esprits, pour nous aider à faire certains choix ou à prendre certaines décisions. A cause de notre capacité à nous tromper nous-mêmes, il n’est pas sage d’imaginer que toute pensée qui traverse notre esprit vient de Dieu. Parfois, par rapport à certaines situations particulières de nos vies, Dieu ne nous parle pas directement au travers de l’Ecriture, et il peut paraître alors très tentant et compréhensible que nous cherchions, dans ces cas-là, des révélations extrabibliques. Mais, dans ces moment-là, il est plus sage – afin d’éviter de mettre dans la bouche de Dieu des paroles qui ne viendraient pas de Lui et/ou de nous éviter bien des erreurs – de trouver des réponses en se référant à des principes bibliques qu’Il nous a déjà donnés. Il est bon aussi de prier sincèrement et de demander la sagesse pour parvenir à des conclusions correctes, car Il a promis de donner la sagesse à ceux qui la Lui demandent. « Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée » (Jacques 1 : 5). Comment la prière communique-t-elle avec Dieu ? La prière est notre façon de parler avec nos cœurs à notre Père céleste et, en retour, Dieu nous parle au travers de Sa Parole et nous conduit par son Saint Esprit.


Retour à la page d’accueil Français

En quoi la prière est-elle une façon de communiquer avec Dieu ?