Quand, pourquoi, et comment Dieu nous corrige-t-il quand nous péchons ?




Question : "Quand, pourquoi, et comment Dieu nous corrige-t-il quand nous péchons ?"

Réponse :
La correction de Dieu est un fait souvent ignoré dans la vie des croyants. Nous nous plaignons souvent de nos circonstances, sans réaliser qu’elles sont les conséquences de notre propre péché et qu’elles sont aussi une expression de l’amour de Dieu et de sa correction miséricordieuse du péché. Cette ignorance égocentrique peut contribuer, dans la vie du croyant, à la formation d’une accoutumance au péché, ce qui aura pour conséquence des corrections encore plus sévères.

La correction de Dieu ne doit pas être confondue avec la punition qui émane d’un cœur dur et froid. Quand Dieu nous corrige, c’est une réponse de Son amour qui désire que chacun d’entre nous soit saint. « Mon fils, ne méprise pas la correction de l’Eternel, et ne t’effraie point de ses châtiments ; car l’Eternel châtie celui qu’Il aime, comme un père l’enfant qu’il chérit ». (Proverbes 3 : 11-12), (voir aussi Hébreux 12 : 5-11). Dieu va nous tester, nous éprouver, nous mettre dans des situations difficiles pour que nous revenions à Lui avec un esprit de repentance. Le résultat de Sa correction est une foi consolidée et une relation à Dieu renouvelée (Jacques 1 : 2-4), sans oublier de mentionner la destruction du pouvoir que le péché avait sur nos vies.

La correction de Dieu s’exerce pour notre propre bien : pour que Dieu puisse être glorifié au travers de nos vies. Il désire que nos vies manifestent la sainteté, que ce soient des vies qui reflètent la nouvelle nature que Dieu nous a donnée. « Comme des enfants obéissants, ne vous conformez pas aux convoitises que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l’ignorance. Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit : « soyez saints, car je suis saint »‘. (1 Pierre 1 : 15-16).


Retour à la page d’accueil Français

Quand, pourquoi, et comment Dieu nous corrige-t-il quand nous péchons ?