Que dit la Bible sur la possession par un démon / la possession démoniaque ? Est-ce encore possible aujourd’hui ? Si oui, quels sont les symptômes ?




Question : "Que dit la Bible sur la possession par un démon / la possession démoniaque ? Est-ce encore possible aujourd’hui ? Si oui, quels sont les symptômes ?"

Réponse :
La Bible donne quelques exemples de personnes possédées ou influencées par des démons. De ceux-ci nous pouvons définir quelques uns des symptômes des influences démoniaques et mieux comprendre comment un démon peut posséder quelqu’un. Voici certains des passages bibliques : Matthieu 9:32-33 ; 12:22 ; 17:18 ; Marc 5:1-20 ; 7:26-30 ; Luc 4:33-36 ; Luc 22:3 ; Actes 16:16-18. Dans certains de ces passages, la possession démoniaque cause des troubles physiques, comme le mutisme, des symptômes épileptiques, la cécité, etc. Dans d’autres cas, elle pousse des individus à faire le mal, Judas étant le cas par excellence. Dans Actes 16:16-18, le démon donne apparemment à la fille esclave des connaissances au-delà de son niveau d’éducation. Dans le cas du démoniaque gadarénien qui était possédé par une multitude de démons, il avait une force surhumaine, se promenait nu et vivait parmi les tombes. Un mauvais esprit fut autorisé à troubler le roi Saül, après sa rébellion contre le Seigneur (1 Samuel 16:14-15 ; 18:10-11 ; 19:9-10), ce qui apparemment le rendit dépressif et fit grandir en lui le désir de tuer David.

Il y a donc un large spectre de symptômes de possession démoniaque, tels que des affections physiques qui ne peuvent être attribuées à un réel problème physiologique, des changements de personnalité comme des dépressions profondes ou de l’agressivité inhabituelle, une force surnaturelle, un mépris pour la modestie ou les interactions sociales “normales” et, peut-être, la capacité de partager de l’information impossible à découvrir de manière “naturelle”. Il est important de souligner que presque toutes ces caractéristiques peuvent avoir d’autres explications, aussi, il est important de ne pas considérer tous les dépressifs ou épileptiques comme possédés par un démon. D’un autre côté, je pense que dans notre civilisation occidentale nous ne considérons pas avec assez sérieusement l’influence satanique dans la vie des gens.

En plus de ces critères physiques et émotionnels, nous pouvons observer les attributs spirituels qui démontrent une influence démoniaque. Ils peuvent inclure le refus de pardonner (2 Corinthiens 2:10-11), la croyance en et la propagation de fausses doctrines, particulièrement sur l’œuvre rédemptrice de Jésus-Christ (2 Corinthiens 11:3-4,13-15 ; 1 Timothée 4:1-5 ; 1 Jean 4:1-3).

En ce qui concerne l’implication de démons dans la vie de chrétiens, l’apôtre Pierre est l’illustration du fait qu’un croyant peut être INFLUENCE par le diable (Matthieu 16:23). Certains nomment des chrétiens fortement sous l’influence de démon comme des “démoniaques”, mais jamais dans les Ecritures trouve-t-on un exemple d’un croyant en Christ étant POSSEDE par un démon. De plus, la plupart des théologiens pensent qu’un chrétien NE PEUT PAS être possédé parce qu’il a le Saint Esprit qui vit en lui (2 Corinthiens 1:22 ; 5:5 ; 1 Corinthiens 6:19).

Il ne nous est pas explicitement dit comme l’on peut s’ouvrir à la possession. Si le cas de Judas est représentatif, il ouvrit son cœur au mal (dans son cas par avidité – Jean 12:6). Il se peut alors que, si nous permettons à notre cœur d’être dirigé par une habitude de péché, cela devient une invitation à un démon à y entrer. Du point de vue de l’expérience missionnaire, la possession démoniaque semble aussi liée à l’adoration d’idoles païennes ou la possession d’objets occultes. Les Ecritures soulignent régulièrement que l’adoration d’idoles est en fait adoration de démons (Lévitique 17:7 ; Deutéronome 32:17 ; Psaumes 106:37 ; 1 Corinthiens 10:20), il n’est donc pas étonnant que l’implication dans ces religions et pratiques associées à ces religions puisse mener à la possession démoniaque.

Ainsi, c’est ma conviction fondée sur les Ecriture et l’expérience missionnaire que beaucoup de personnes ouvrent leurs vies à l’implication de démons en acceptant des péchés dans leur vie et par l’implication dans des religions (consciemment ou non). Les exemples pourraient être entre autres : immoralité, drogue/abus d’alcool… comme ceux-ci altèrent la conscience, rébellion, amertume, méditation transcendantale. Dans notre culture occidentale, nous voyons une expansion des enseignements des religions orientales sous couvert du mouvement du nouvel âge.

Il est quelque chose qu’il ne faut pas oublier. Satan et son armée ne peuvent rien faire à quiconque si ce n’est avec l’autorisation du SEIGNEUR (Job 1,2). Ceci étant le cas, Satan, bien qu’il pense accomplir ces propres desseins, accomplit en fait les desseins de Dieu… comme dans le cas même de Judas. Certains développent une fascination malsaine pour l’occulte et l’activité démoniaque. Ce qui est imprudent et non-biblique. Si nous nous mettons de tout notre être à la suite de Dieu et somme revêtus de son armure et que nous comptons sur sa force (et non la nôtre) (Ephésiens 6:10-18), alors nous n’avons rien à craindre des êtres méchants, car Dieu règne sur tout !


Retour à la page d’accueil Français

Que dit la Bible sur la possession par un démon / la possession démoniaque ? Est-ce encore possible aujourd’hui ? Si oui, quels sont les symptômes ?