Comment les chrétiens devraient-ils discipliner leurs enfants ? Que dit la Bible ?




Question : "Comment les chrétiens devraient-ils discipliner leurs enfants ? Que dit la Bible ?"

Réponse :
Dans les décennies passées, donner une fessée à ses enfants était une pratique communément acceptée. Ces dernières années toutefois, la fessée (et autres formes de punition corporelle) a été remplacée par des « temps morts » et autres formes de punitions qui n’impliquent pas de discipline physique. La fessée a même été interdite dans certains pays. De nombreux parents craignent de fesser leurs enfants par crainte d’être dénoncés aux autorités et de perdre la garde de leurs enfants. Ne nous méprenez pas – nous ne faisons pas l’apologie de l’abus d’enfants. Un enfant ne devrait jamais être discipliné physiquement au point d’en subir des dommages physiques. Selon la Bible, une discipline corporelle appropriée et retenue est une chose bonne pour l’enfant et contribue à son bien-être et sa bonne éducation.

De nombreux passages des Ecritures encouragent à la discipline physique. « N’hésitez pas à corriger vos enfants. Ils ne mourront si vous les fessez. La discipline corporelle pourrait les sauver de la mort. » Il y a d’autres versets qui plaident en faveur de la discipline corporelle (Proverbes 13:24, 22:15, 20:30). La Bible souligne avec force l’importance de la discipline ; nous en avons tous besoin pour être des personnes productives et il est bien plus simple de l’apprendre pendant notre jeunesse. Les enfants qui ne sont pas disciplinés deviennent rebelles, manque de respect pour l’autorité et, par conséquent, ne seront pas enclins à obéir et suivre Dieu. Dieu utilise la discipline pour nous corriger et nous diriger sur le bon chemin et pour nous encourager à nous repentir de nos actions (Psaumes 94:12 ; Proverbes 1:7, 6:23, 12:1, 13:1, 15:5 ; Esaïe 38:16 ; Hébreux 12:9). Ce ne sont là que quelqu’un des versets sur les bienfaits de la discipline.

Voici où le bât blesse : souvent, les parents sont soit trop passifs soit trop agressifs dans l’éducation de leurs enfants. Ceux qui ne croient pas en la vertu de la fessée manquent parfois de capacité de corriger et discipliner correctement, laissant leurs enfants devenir turbulents et irrévérencieux. A long terme, le enfants sont pénalisés. « Les punitions et les réprimandes donnent de la sagesse ; un enfant livré à lui-même fait la honte de sa mère. » (Proverbes 29:15). Et puis, il y a les parents qui interprètent mal la définition biblique de la discipline (ou qui sont naturellement abusifs) et l’utilise pour abuser et maltraiter leurs enfants.

La discipline sert à corriger et diriger les gens dans la bonne direction. « Quand nous sommes corrigés, il nous semble au moment même que c'est là une cause de tristesse et non de joie. Mais plus tard, ceux qui ont reçu une telle formation bénéficient de l'effet qu'elle produit : la paix associée à une vie juste. » (Hébreux 12:11). La discipline de Dieu est aimante, comme elle devrait être entre parents et enfants. La fessée ne devrait jamais être utilisée pour causer un dommage ou de la douleur physique, une rapide tape (les fesses sont naturellement rembourrées) pour enseigner à l’enfant que ce qu’il a fait est mal est acceptable. Elle ne doit jamais être utilisée pour passer notre colère ou notre frustration, ou être incontrôlée.

« Et vous, pères, n'allez pas irriter vos enfants par votre attitude. Mais élevez-les en leur donnant une éducation et une discipline inspirées par le Seigneur. » (Ephésiens 6:4). Elever un enfant dans la « discipline et l’instruction approuvée par le Seigneur » inclus une discipline corporelle corrective, mais retenue et aimante.


Retour à la page d’accueil Français

Comment les chrétiens devraient-ils discipliner leurs enfants ? Que dit la Bible ?