L’épître aux Ephésiens



Auteur : Ephésiens 1 :1 nous indique que l’auteur du livre est l’apôtre paul.

Date de rédaction : L’épître aux Ephésiens fut vraisemblablement écrite entre l’an 60 et 63 après J.-C.

Objectif du livre : L’intention de Paul était que tous ceux qui désirent ardemment arriver à la maturité de Christ puissent accepter l’enseignement contenu dans cette lettre. L’épître aux Ephésiens contient la discipline nécessaire pour devenir de véritables enfants de Dieu. De plus, une étude en Ephésiens permettra au chrétien d’être fortifié et établi dans la foi, afin qu’il puisse accomplir dans la pratique la volonté de Dieu, et confirmer l’appel de Dieu dans sa vie. L’objectif de cette épître est de fortifier et d’équiper une église qui est déjà en voie de maturité. Elle présente une vue équilibrée du corps de Christ et de son importance dans les plans de Dieu.

Versets-clés : Ephésiens 1 :3 : « Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ ! »

Ephésiens 2 :8-10 : « Car c’est par la grâce que vous êtres sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. »

Ephésiens 4 :4-6 : « Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation ; il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous. »

Ephésiens 5 :21 : « …vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ. »

Ephésiens 6 :10-11 : « Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. »

Résumé succinct : La doctrine occupe la plus grande place dans l’épître aux Ephésiens. La moitié de l’enseignement de cette épître est liée à notre position en Christ, et le reste concerne notre condition. Trop souvent, ceux qui enseignent à partir de cette épître font l’impasse sur toutes les instructions essentielles et fondamentales et vont directement au chapitre final. C’est ce dernier chapitre qui met l’accent sur le combat ou la lutte des saints. Mais pour bénéficier pleinement du contenu de cette épître, nous devons commencer par le début des instructions de Paul contenues dans cette lettre.

Premièrement, en tant que disciples de Christ, nous devons comprendre pleinement ce que Dieu déclare que nous sommes (à ses yeux). Nous devons aussi nous ancrer dans la connaissance de ce que Dieu a accompli pour toute l’humanité. Ensuite, notre existence présente et notre conduite (notre marche) doivent être exercées et fortifiées. Cela doit continuer jusqu’à ce que nous ne vacillions plus ou que nous ne soyons plus emportés de côté et d’autre par tout esprit de doctrine et par la subtilité des hommes.

L’épître de Paul se divise en trois sections principales : 1) Les chapitres 1 à 3 présentent des principes qui touchent à ce que Dieu a accompli. 2) Les chapitres 4 et 5 énoncent les principes concernant notre vie présente. 3) Le chapitre 6 présente les principes concernant nos luttes quotidiennes.

Connexions : le lien principal de l’épître aux Ephésiens avec l’Ancien Testament, se trouve dans le concept stupéfiant (pour les Juifs) de l’Eglise comme étant le corps de Christ (Ephésiens 5 :32). Ce mystère (une vérité qui n’avait pas été révélée précédemment) saisissant de l’Eglise, est que les païens sont cohéritiers avec Israël, qu’ils sont, ensemble, membres d’un seul corps, et participant à la même promesse en Jésus-Christ (Ephésiens 3 :6). C’était un mystère complètement caché aux saints de l’Ancien Testament (Ephésiens 3 :5,9). Ceux parmi les Israélites qui étaient de véritables croyants et disciples de Dieu, avaient toujours cru qu’ils étaient, eux seuls, le peuple choisi de Dieu (Deutéronome 7 :6). Le fait d’accepter les Gentils (païens) sur un pied d’égalité dans cette nouvelle donne, était extrêmement difficile et causa de nombreuses controverses parmi les Juifs chrétiens et les païens convertis. Paul parla aussi du mystère de l’Eglise en tant que ’’épouse de Christ’’, un concept totalement inconnu dans l’Ancien Testament.

Application à notre vie : L’épître aux Ephésiens, peut-être plus encore qu’aucun autre livre de la Bible, met l’accent sur le lien entre la saine doctrine et la pratique dans la vie chrétienne. Beaucoup trop de gens ignorent la « théologie » et préfèrent parler seulement des choses qui sont « pratiques ». En Ephésiens, Paul soutient que la théologie est pratique. Si nous voulons manifester la volonté de Dieu dans nos vies de façon pratique, nous devons tout d’abord comprendre qui nous sommes en Christ, d’un point de vue doctrinal.


Retour à la page d’accueil Français

L’épître aux Ephésiens