L’Evangile de Matthieu



Auteur : Cet Evangile est connu comme l’Evangile de Matthieu parce qu’il a été écrit par l’apôtre du même nom. Le style de ce livre est exactement ce qu’on peut attendre d’un homme qui était auparavant un collecteur d’impôt. Matthieu s’intéresse de près à la comptabilité (18 :23-24 ; 25 :14-15). Le livre est très ordonné et concis. Plutôt que d’écrire dans un ordre chronologique, Matthieu organise cet Evangile en six« discours ».

En tant que collecteur d’impôt, Matthieu possède une aptitude particulière qui rend son écriture d’autant plus intéressante pour les chrétiens. On attendait des collecteurs d’impôt qu’ils soient capables d’écrire en sténographie, ce qui signifie que Matthieu pouvait prendre note des paroles d’une personne, mot pour mot, pendant qu’elle parlait. Cette aptitude de Matthieu implique que ses paroles sont, non seulement inspirées par l’Esprit-Saint, mais aussi qu’elles doivent représenter une transcription exacte de certains sermons de Christ. Par exemple, le sermon sur la montagne, tel que consigné dans les chapitres 5 à 7, est sans aucun doute un enregistrement parfait de ce message si puissant.

Date de rédaction : En tant qu’apôtre, Matthieu a écrit ce livre probablement aux environs de l’an 50 après Jésus-Christ, époque qui marque les débuts de l’Eglise. A cette époque la majorité des chrétiens étaient des ‘Juifs convertis’, et le fait que Matthieu ait écrit d’une perspective juive est tout à fait compréhensible.

Objectif du livre : l’intention de Matthieu est de prouver aux Juifs que Jésus-Christ est le Messie promis. Plus qu’aucun autre Evangile, Matthieu cite des passages de l’Ancien Testament pour montrer comment Jésus a accompli dans les moindres détails les paroles des prophètes Juifs. Matthieu décrit aussi en détail la lignée de Jésus par David, et utilise beaucoup de tournures de phrases et d’expressions avec lesquelles les Juifs se seraient sentis tout à fait à l’aise. L’amour et le souci de Matthieu pour son peuple sont clairement manifestés à travers sa manière méticuleuse de rapporter le récit de l’Evangile.

Versets-clés : Matthieu 5 :17 « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. »

Matthieu 5 :43-44 « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent. »

Matthieu 6 :9-13 « Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié ; que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien ; pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ; ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. »

Matthieu 16 :26 « Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perdait son âme ? Ou que donnerait un homme en échange de son âme ?

Matthieu 22 :37-40 « Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le deuxième, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. »

Matthieu 27 :31 « Après s’être ainsi moqués de lui, ils lui ôtèrent le manteau, lui remirent ses vêtements, et l’emmenèrent pour le crucifier. »

Matthieu 28 :5-6 « Mais l’ange prit la parole, et dit aux femmes : Pour vous, ne craignez pas ; car je sais que vous cherchez Jésus qui a été crucifié. Il n’est point ici ; il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez, voyez le lieu où il était couché. »

Matthieu 28 :19-20 « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-les à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. »

Résumé succinct : Dans les deux premiers chapitres, Matthieu décrit la lignée, la naissance, et les premières années de la vie de Jésus-Christ. Ensuite, le livre décrit le ministère de Jésus. Les descriptions des enseignements de Christ sont placées autour de « discours » tels que le sermon sur la montagne dans les chapitres 5 à 7. Le chapitre 10 décrit la mission et l’objectif des disciples ; le chapitre 13 contient une série de paraboles ; le chapitre 18 porte un regard sur l’Eglise ; le chapitre 23 commence un discours sur l’hypocrisie et sur le futur. Les chapitres 21 jusqu’à 27 traitent de l’arrestation, de la torture et de l’exécution de Jésus. Le dernier chapitre décrit la résurrection et la grande commission (confiée à l’Eglise).

Connexions : Puisque l’objectif de Matthieu est de présenter Jésus-Christ comme le Roi et le Messie d’Israël, il cite des passages de l’Ancien Testament plus qu’aucun des trois autres auteurs des Evangiles. Matthieu cite des passages prophétiques de l’Ancien Testament plus de 60 fois, démontrant ainsi comment Jésus les a accomplis. Il commence son Evangile avec la généalogie de Jésus, remontant jusqu’ à Abraham, le patriarche qui a engendré les Juifs. A partir de là, Matthieu cite beaucoup de passages des prophètes, utilisant fréquemment la phrase « … ce qui avait été annoncé par les prophètes » (Matthieu 1 :22-23 ; 2 :5-6 ; 4 :13-16 ; 8 :16-17 ; 13 :35 ; 21 :4-5). Ces versets font références aux prophéties de l’Ancien Testament qui ont trait à sa naissance virginale (Esaïe 7 :14) à Bethléhem (Michée 5 :2), à son retour d’Egypte après la mort de Hérode (Osée 11 :1), à son ministère envers les Gentils (Esaïe 9 :1-2 ; 60 :1-3), à ses guérisons miraculeuses à la fois du corps et de l’âme (Esaïe 53 :4), au fait qu’il s’exprime en paraboles (Psaumes 78 :2), et à son entrée triomphale dans Jérusalem (Zacharie 9 :9).

Application à notre vie : L’Evangile de Matthieu est une excellente introduction aux enseignements essentiels du Christianisme. La logique de la structure du livre permet de localiser facilement les descriptions et discours sur les différents sujets. Matthieu est tout spécialement utile pour nous aider à comprendre comment la vie de Christ fut l’accomplissement des prophéties de l’Ancien Testament.

L’auditoire que Matthieu ciblait étaient ses frères Juifs, dont beaucoup—spécialement les pharisiens et les saducéens—refusaient farouchement d’accepter Jésus comme leur Messie. Malgré des siècles de lectures et d’études de l’Ancien Testament, leurs yeux restaient aveugles à la vérité de qui était Jésus. Jésus les réprimanda pour la dureté de leurs cœurs et pour leur refus de reconnaître celui qu’ils disaient attendre (Jean 5 :38-40). Ils voulaient un Messie selon leur définition, un Messie qui accomplirait leurs propres désirs et qui ferait ce qu’ils voulaient qu’il fasse. Combien de fois avons-nous cherché Dieu sur la base de notre volonté et non la sienne ? N’est-ce pas le rejeter que de lui accorder seulement les attributs que nous trouvons acceptables, ceux qui nous font nous sentir bien — son amour, sa miséricorde, sa grâce— alors que nous rejetons ceux qui nous semblent déplaisants – son courroux, sa justice et sa sainte colère ? Nous ferions bien de ne pas faire l’erreur des pharisiens en nous créant un Dieu à notre propre image, et ensuite nous attendre à ce qu’il satisfasse nos attentes et adopte nos normes morales ou autres. Un tel dieu n’est rien d’autre qu’une idole. La Bible nous donne suffisamment d’information concernant la véritable nature et l’identité de Dieu et de Jésus-Christ, pour garantir notre adoration et notre obéissance.


Retour à la page d’accueil Français

L’Evangile de Matthieu