Qu’est-ce que l’évolution théiste ?




Question : "Qu’est-ce que l’évolution théiste ?"

Réponse :
L’évolution théiste est l’une des trois principales ‘’conceptions du monde concernant l’origine de la vie’’, les deux autres étant l’évolution athéistique (couramment appelée évolution Darwinienne ou évolution naturaliste) et la Création.

L’évolution athéistique déclare qu’il n’y a pas de Dieu, et que la vie peut et a commencé naturellement à partir d’éléments de structure de base inertes déjà existants et soumis à l’influence de lois naturelles (telles que la loi de la gravité, etc.), bien que l’origine de ces lois naturelles ne soit pas expliquée. La Création elle, déclare que Dieu a créé la vie immédiatement, à partir de rien ou à partir de matières déjà existantes.

L’évolution théiste propose deux possibilités.

La première est que Dieu existe, mais qu’il n’était pas directement impliqué dans l’origine de la vie. Il se peut qu’il ait créé les éléments de structure de base, il est possible aussi qu’il ait créé les lois naturelles, il a peut-être même créé ces choses avec l’idée que la vie finirait par apparaître, mais à une certain moment après le début de sa création, il a pris du recul et il l’a laissée prendre la relève. Il l’a laissée faire ce qu’elle faisait – il n’est pas expliqué quoi -- et la vie est finalement apparue à partir de matière inerte (sans vie). Cette interprétation ressemble à l’évolution athéistique dans le sens qu’elle se base sur une hypothèse de l’origine de la vie qui est naturaliste (la nature existe par elle-même, sans cause ou principe extérieurs à elle).

La deuxième possibilité proposée par l’évolution théiste est que Dieu n’a pas fait seulement un ou deux miracles pour faire apparaître la vie telle que nous pouvons l’observer aujourd’hui, mais ses miracles étaient continuels. Il a dirigé la vie, petit à petit, sur une voie qui l’a amenée de la simplicité primitive vers la complexité actuelle, comparable à l’arbre de vie évolutionniste de Darwin (le poisson engendre des amphibiens qui engendrent des reptiles, qui engendrent des oiseaux et des mammifères, etc.) Lorsque la vie n’était pas capable d’évoluer naturellement (comment un membre de reptile peut-il évoluer naturellement pour devenir une aile d’oiseau ?), Dieu est intervenu. Cette conception est similaire à la Création en ce qu’elle suppose que Dieu a agi de façon surnaturelle pour faire apparaître la vie telle que nous la voyons autour de nous.

Il y a de nombreuses différences entre la perspective de la Création biblique et la perspective de l’évolution théiste. Il y a notamment une différence considérable dans leurs opinions respectives sur la mort. Les évolutionnistes théistes ont tendance à croire que la terre est âgée de milliards d’années et que la couche géologique contenant le témoignage des fossiles représente de longues époques ou ères. Puisque l’homme n’est apparu que plus tard dans le témoignage des fossiles, les évolutionnistes théistes croient que beaucoup de créatures ont vécu, sont mortes, puis ont disparu (par extinction) longtemps avant l’arrivée tardive de l’homme. Cela signifie que la mort existait déjà avant Adam et son péché.

Les créationnistes bibliques croient que la terre est relativement jeune et que la formation du témoignage des fossiles dans les couches rocheuses a eu lieu pendant et après le déluge du temps de Noé. Ils pensent que la stratification des couches a eu lieu suite au tri et à la liquéfaction hydrologique, tous deux étant des phénomènes observés. Ceci place le témoignage des fossiles, ainsi que la mort et la destruction violente qui y sont décrits, des centaines d’années après le péché d’Adam.

Une autre différence considérable entre les deux positions réside dans leur lecture de la Genèse. Les évolutionnistes théistes ont tendance à adhérer soit à la théorie d’un ‘’jour - ère’’ (un jour représente une longue période de temps) soit à la théorie du cadre ou de la structure (Dieu a seulement donné une structure ou cadre à sa Création), les deux étant des interprétations allégoriques de la semaine de la Création, telle qu’elle est consignée en Genèse chapitre 1. Les créationnistes qui croient à une jeune terre adhèrent à l’interprétation d’un jour de 24 heures littérales telles qu’ils le lisent en Genèse 1. Les deux vues évolutionnistes théistes sont défectueuses d’une perspective chrétienne dans le fait qu’elles ne s’alignent pas sur le récit de la Création de la Genèse.

Les évolutionnistes théistes se représentent un scénario darwinien dans lequel les étoiles ont évolué, puis le système solaire, puis la terre, puis les plantes et les animaux, et finalement l’homme. Les deux interprétations de l’évolution théiste sont en désaccord sur le rôle que Dieu a joué dans le déroulement des évènements, mais ils s’accordent en général sur la succession chronologique darwinienne. Cette succession chronologique est en conflit avec le récit de la Création de la Genèse. Par exemple, Genèse 1 déclare que la terre fut créée le premier jour et que le soleil, la lune et les étoiles ne furent pas crées avant le quatrième jour. Certains insistent sur le fait que la manière dont la Genèse est énoncée suggère que le soleil, la lune et les étoiles furent en fait créés le premier jour, mais qu’ils ne pouvaient pas être vus à travers l’atmosphère de la terre avant le quatrième jour, expliquant ainsi pourquoi la Genèse les place le quatrième jour. C’est tiré par les cheveux, puisque le récit de la Genèse est très clair que la terre n’avait pas d’atmosphère avant le deuxième jour. Si le soleil, la lune et les étoiles avaient été créés le premier jour, ils auraient dû être visibles le premier jour.

De même, le récit de la Genèse déclare clairement que les oiseaux furent créés le cinquième jour, en même temps que les animaux marins, alors que les animaux terrestres ne furent créés que le sixième jour. Ceci est en totale contradiction avec l’interprétation darwinienne qui dit que les oiseaux ont évolué à partir des animaux terrestres. Le récit biblique déclare que les oiseaux ont précédé les animaux terrestres. L’interprétation évolutionniste théiste dit exactement le contraire.

Une des tendances les plus regrettables du christianisme moderne est celle de vouloir réinterpréter la Genèse pour accommoder les théories évolutionnistes. Beaucoup d’enseignants de la Bible et d’apologistes (défenseurs de la foi) ont cédé aux évolutionnistes et en sont arrivés à la conclusion qu’adhérer à une interprétation littérale de la Genèse est préjudiciable à la crédibilité des chrétiens. En réalité, les évolutionnistes ont de moins en moins de respect pour ceux dont la foi en la Bible est si faible qu’ils sont prêts à la compromettre à la première occasion. Bien que le nombre de véritables créationnistes soit en baisse dans les milieux intellectuels, plusieurs organisations fidèles telles que « Answers in Genesis » (Les Réponses sont dans la Genèse), la ‘’Creation Research Society’’ (Société de recherche sur la Création) et ‘’l’institute for Creation Research’’ (l’institut pour la recherche sur la Création) ont tous affirmé que la Bible est non seulement compatible avec la science véritable, mais ils affirment aussi que pas un seul mot de la Bible a jamais été réfuté par la vraie science. La Bible est la parole vivante de Dieu qui nous a été donnée par le Créateur de l’univers, et sa description de la manière dont il a créé l’univers n’est pas compatible avec la théorie de l’évolution, ni même une interprétation ‘’théiste ‘’ de l’évolution.


Retour à la page d’accueil Français

Qu’est-ce que l’évolution théiste ?