Le livre des Lamentations de Jérémie



Auteur : Le livre des Lamentations n’indique pas directement le nom de son auteur. La tradition veut que ce soit le prophète Jérémie qui ait écrit ce livre. Cette conception est hautement probable quand on considère que l’auteur fut un témoin de la destruction de Jérusalem par les babyloniens. (2 Chroniques 35 :25 ; 36 :21-22)

Date de rédaction : Le livre des Lamentations fut vraisemblablement écrit entre 586 et 575 avant Jésus-Christ, pendant ou peu de temps après la chute de Jérusalem.

Objectif du livre : En conséquence de l’idolâtrie continuelle et exempte de repentance de Juda, Dieu permit aux babyloniens d’assiéger, piller, brûler et détruire la ville de Jérusalem. Le temple de Salomon, qui subsistait depuis approximativement 400 ans, fut réduit en cendres. Le prophète Jérémie, témoin oculaire de ces événements, écrit le livre des Lamentations comme une complainte sur ce qui est arrivé à Juda et à Jérusalem.

Versets-clés : Lamentations 2 :17 « L’Eternel a éxécuté ce qu’il avait résolu, il a accompli la parole qu’il avait dès longtemps arrêtée, il a détruit sans pitié ; il a fait de toi la joie de tes ennemis, il a relevé la force de tes oppresseurs. »

Lamentations 3 :22-23 « Les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne sont pas à leur terme ; elles se renouvellent chaque matin. Oh ! Que ta fidélité est grande !

Lamentations 5 :19-22 « Toi, Eternel, tu règnes à jamais ; ton trône subsiste de génération en génération. Pourquoi nous oublierais-tu pour toujours, nous abandonnerais-tu pour de longues années ? Fais-nous revenir vers toi, ô Eternel, et nous reviendrons ! Donne-nous encore des jours comme ceux d’autrefois ! Nous aurais-tu entièrement rejetés, et t’irriterais-tu contre nous jusqu’à l’excès ? »

Résumé succinct : Le livre des Lamentations est divisé en cinq chapitres. Chaque chapitre représente un poème bien distinct. Dans la langue hébraïque originale, les versets sont en acrostiches, chacun commençant avec la lettre suivante de l’alphabet hébreu. Dans le livre des Lamentations, le prophète Jérémie comprend que les babyloniens étaient l’outil que Dieu a utilisé pour apporter le jugement sur Jérusalem (Lamentations 1 :12-15 ; 2 :1-8 ; 4 :11). Le livre ne laisse aucune ambiguïté sur le fait que le péché et la rébellion furent la cause de la colère de Dieu déversée sur Jérusalem (1 :8-9 ; 4 :13 ; 5 :16). Une lamentation est tout à fait appropriée en temps de détresse, mais elle devrait rapidement faire place à la contrition et à la repentance (Lamentations 3 :40-42 ; 5 :21-22).

Préfigurations : Jérémie était connu comme le « prophète qui pleure» à cause de sa passion profonde et immuable pour son peuple et leur ville (Lamentations 3 :48-49). Jésus exprima le même chagrin à cause des péchés du peuple et de leur rejet de Dieu, lorsqu’il approchait de Jérusalem et voyait arriver sa future destruction par les Romains (Luc 19 :41-44). A cause du rejet des Juifs de leur Messie, Dieu utilisa le siège romain pour punir son peuple. Mais Dieu ne prend pas plaisir à punir ses enfants, il montre au contraire sa grande compassion pour son peuple en offrant Jésus-Christ comme notre expiation pour le péché. Un jour, à cause et grâce à Christ, Dieu sèchera toutes larmes de leurs yeux (Apocalypse 7 :17).

Application à notre vie : Même en temps de terrible jugement, Dieu est un Dieu d’espérance (Lamentations 3 :24-25). Même si nous nous sommes éloignés de lui trop longtemps, nous avons toujours l’espérance que nous pouvons revenir à lui et le trouver rempli de compassion et désireux de pardonner (1 Jean 1 :9). Notre Dieu est un Dieu aimant (Lamentations 3 :22), et à cause de son grand amour et de sa grande compassion, il a envoyé son Fils pour que nous ne périssions pas dans nos péchés, mais que nous puissions vivre éternellement avec lui (Jean 3 :16). La fidélité de Dieu (Lamentations 3 :23) et sa délivrance (Lamentations 3 :26) sont des attributs qui nous donnent une grande espérance et un grand réconfort. Il n’est pas un dieu désintéressé et capricieux, mais un Dieu qui va délivrer tous ceux qui se tournent vers lui, admettent qu’ils ne peuvent rien faire pour gagner sa faveur, et qui en appellent à la miséricorde du Seigneur pour ne pas être consumés (Lamentations 3 :21-22)


Retour à la page Résumé/vue d’ensemble de l’Ancien Testament

Le livre des Lamentations de Jérémie