Que dit la Bible à propos des poursuites judiciaires / procès ?




Question : "Que dit la Bible à propos des poursuites judiciaires / procès ?"

Réponse :
1 Corinthiens 6:1-8 donne clairement l’instructions aux croyants de ne pas poursuivre en justice d’autres croyants. Faire la démonstration que les chrétiens ne sont pas capables de se pardonner et de réconcilier leur différends, c’est faire la démonstration d’une défaite spirituelle. Pourquoi les gens voudraient-ils devenir chrétiens si les chrétiens ont tout autant de problèmes et sont incapables de mieux les résoudre ? Toutefois, il est certaines circonstances où un procès peut être la voie la plus appropriée. Si le schéma biblique de la réconciliation a été suivi (Matthieu 18:15-17) et la partie fautive est toujours dans son tort, un procès peut être l’action appropriée. Elle ne devrait être engagée qu’après beaucoup de prière pour la sagesse (Jacques 1:5) et consultation avec un leader spirituel.

1 Corinthiens 6:4 déclare que : « Quand donc vous avez des différends pour les choses de cette vie, ce sont des gens dont l'Église ne fait aucun cas que vous prenez pour juges ! ». Tout le contexte de 1 Corinthiens 6:1-6 traite de disputes dans l’église, mais Paul fait référence au système judiciaire quand il mentionne des jugements sur des différends pour les choses de cette vie. Paul entend par là que les choses de cette vie qui sont extérieures à l’église sont à traiter par le système judiciaire. Paul entend aussi que les problèmes de l’église ne devraient pas sortir de l’église et être jugés au-dedans de l’église.

Actes chapitre 21, à partir du verset 26, parle de l’arrestation de Paul et l’accusation fallacieuse fait à son égard pour quelque chose qu’il n’a pas fait. Les romains se saisirent de lui et, au chapitre 22, à partir di verset 24 nous lisons : « Le commandant romain ordonna de faire entrer Paul dans la forteresse et de le battre à coups de fouet pour l'obliger à parler, afin de savoir pour quelle raison la foule criait ainsi contre lui. Mais quand on l'eut attaché pour le fouetter, Paul dit à l'officier qui était là : « Avez-vous le droit de fouetter un citoyen romain qui n'a même pas été jugé ? ». Paul utilisa la loi et sa citoyenneté romaine pour se protéger. Il n’y a rien de mauvais à utiliser le système judicaire pour autant que l’on ait des motifs et un cœur purs.

1 Corinthiens 6:7 déclare : « Certes, le fait d'avoir des procès entre vous est déjà la preuve de votre complet échec. Pourquoi ne supportez-vous pas plutôt l'injustice ? Pourquoi ne vous laissez-vous pas plutôt dépouiller ? ». La chose dont Paul est concerné ici est le témoignage donné par les croyants. Il serait infiniment préférable pour nous de subir une injustice ou même un abus que de risquer d’éloigner de Dieu une personne en la poursuivant devant les tribunaux. Qu’est-ce plus important, une bataille judicaire ou la bataille pour l’âme éternelle d’une personne.

En résumé, les chrétiens devraient-ils se poursuivre en justice entre eux pour des problèmes internes à l’église ? Absolument pas ! Les chrétiens devraient-ils se poursuivre en justice entre eux pour des plaintes civiles ? Si cela peut être évité d’une quelconque autre manière, non ! Les chrétiens devraient-ils poursuivre des non-chrétiens en justice pour des plaintes civiles ? De nouveau, si cela peut être évité d’une quelconque autre manière, non ! Toutefois, en certaines circonstances, telle que la protection des ses droits (comme dans l’exemple de Paul), il peut être approprié de se défendre en justice.


Retour à la page d’accueil Français

Que dit la Bible à propos des poursuites judiciaires / procès ?