Quelle est la signification de la vie ?




Question : "Quelle est la signification de la vie ?"

Réponse :
Quelle est la signification de la vie ? Comment puis-je trouver l'épanouissement et la satisfaction et un but dans la vie ? Est-ce que j'aurai le potentiel d'accomplir quelque chose de significatif et qui ne sera pas éphémère ? Certaines personnes ne cessent jamais de remettre en question le vrai sens de la vie. Après plusieurs années, elles regardent derrière et se demandent pourquoi leurs relations ont échoué et pourquoi elles se sentent si vides, même après avoir réussi à atteindre les buts qu'elles s'étaient fixés. Un joueur de baseball qui s'est rendu au temple de la renommée, s'est fait demander quel conseil il aurait voulu qu'on lui donne lorsqu'il a commencé sa carrière de joueur de baseball. Il répondit: "J'aurais aimé qu'on me dise : « lorsque tu seras arrivé au sommet, tu n’y trouveras rien". Plusieurs objectifs ne révèlent leur vide qu'après qu’on ait perdu plusieurs années à les poursuivre.

Dans notre société humaniste, le gens poursuivent plusieurs buts, pensant y trouver leur raison d'être. Voici quelques-uns de ces buts: le succès en affaires, la prospérité, de bonnes relations, le sexe, le divertissement, faire du bien aux autres, etc. … Les gens confirment qu'après avoir atteint leurs objectifs de prospérité, de bonnes relations et de plaisir, ils ressentaient toujours un profond abîme intérieur – le sentiment d'un vide que rien ne réussissait à remplir.

L'auteur du livre biblique nommé l’Ecclésiaste résume ce sentiment lorsqu'il dit: "Vanité des vanités, vanité des vanités, tout est vanité" (Ecclésiastes 1:2). Cet auteur connaissait une prospérité sans borne, une sagesse plus grande que quiconque de son temps ou du nôtre, des centaines de femmes, des palais et des jardins qui faisaient l'envie de tous les royaumes, la meilleure nourriture et le meilleur vin, et il profitait de toutes les formes de divertissement disponibles. Et il a dit, à un moment donné, que tout ce que son cœur désirait, il le poursuivait. Et pourtant, il résuma que la "vie sous le soleil" (vivre sa vie comme si tout ce qui compte est ce que l'on voit de nos yeux et que l’on expérimente par nos sens) est dépourvu de sens ! Pourquoi y-a-t-il un si grand vide ? Parce que Dieu nous a créés pour quelque chose de bien plus grand que ce que nous pouvons expérimenter ici-bas. Salomon dit à Dieu: "il a mis dans leur cœur la pensée de l'éternité…" (Ecclésiastes 3:11). Dans nos cœurs, nous sommes conscients qu'il y a plus que ce "ici-bas".

Dans la Genèse, le premier livre de la Bible, nous lisons que Dieu créa l'homme à Son image (Genèse 1:26). Ceci signifie que nous sommes plus semblables à Dieu qu'à quoi que ce soit d'autre (toute autre forme de vie). Nous y lisons aussi qu'avant que l'humain ne succombe au péché et que la malédiction ne s'abatte sur la terre, les choses suivantes étaient vraies: (1) L'homme que Dieu créa est un être social (Genèse 2:18-25); (2) Dieu donna du travail à l'homme (Genèse 2:15); (3) Dieu était en communion avec l'homme (Genèse 3:8); et (4) Dieu donna à l'homme la domination sur toute la création (Genèse 1:26). Quel est le sens de ces différents éléments ? Je crois que Dieu désirait que chacun de ces points ajoute à notre satisfaction dans la vie, mais chacun (spécialement la communion avec Dieu) a été affecté négativement par la chute de l'homme dans le péché et ont fait partie de la malédiction qui s'est abattue sur la terre (Genèse 3).

Dans l'Apocalypse, le dernier livre de la Bible, à la fin de plusieurs des événements des derniers temps, Dieu nous annonce qu'Il va détruire la terre et les cieux actuels, tels que nous les connaissons et accueillir l'état éternel en créant un nouveau ciel et une nouvelle terre. À ce moment-là, Il rétablira la pleine communion avec l'humanité rachetée. Une partie de l'humanité aura alors été jugée indigne et jetée dans l'étang de feu éternel (Apocalypse 20:11-15). La malédiction du péché sera à jamais effacée; il n'y aura plus de péché, plus de tristesse, plus de maladie, de souffrance, etc. (Apocalypse 21:4). Les croyants hériteront de toutes choses; Dieu vivra parmi eux, et ils seront Ses enfants (Apocalypse 21:7). Nous compléterons ainsi la boucle de la raison même pour laquelle Dieu nous a créés, c'est-à-dire pour être en communion avec Lui. En péchant, l'homme a brisé cette communion mais Dieu l'a pleinement rétablie pour l'éternité avec ceux qu'Il juge dignes de Lui. Donc, accomplir toutes sortes de choses dans la vie pour finir éternellement séparé de Dieu pour l'éternité serait pire que futile ! Mais Dieu a pourvu un moyen non seulement de connaître le bonheur éternel (Luc 23:43), mais en plus de connaître une vie tout aussi satisfaisante sur cette terre. Maintenant, comment atteindre ce bonheur éternel et ce "paradis sur terre" ?

LA SIGNIFICATION D'UNE VIE RESTAURÉE PAR JÉSUS-CHRIST

Comme mentionné ci-haut, la vraie signification de la vie présente et pour l'éternité se retrouve dans la restauration de cette relation avec Dieu que nous avions avant qu'Adam et Ève ne tombent dans le péché. Aujourd'hui, cette relation avec Dieu n'est possible que par l'intermédiaire de Son fils, Jésus-Christ (Actes 4:12; Jean 14:6; Jean 1:12). La vie éternelle est acquise lorsqu'une personne se repent de son péché (ne plus pécher et vouloir que Dieu nous transforme en devenant une nouvelle personne) et commence à faire confiance à Jésus-Christ en tant que Sauveur (voir la question "Quel est le moyen du salut ?" pour plus d'informations sur ce sujet des plus importants).

Maintenant, la vraie signification de la vie ne consiste pas seulement à avoir découvert Jésus comme Sauveur (aussi merveilleux que cela puisse être). Nous trouvons la vraie signification de la vie lorsque nous commençons à suivre Jésus en tant que disciple, en apprenant de Lui, en passant du temps avec Lui dans Sa Parole, la Bible, en communiant avec Lui dans la prière, et en marchant avec Lui dans l'obéissance de Ses commandements. Si vous êtes un non-croyant (ou peut-être un nouveau croyant) vous vous dites peut-être, "Cela ne me semble pas très excitant ou épanouissant !" Mais s'il-vous-plaît, continuez à lire encore un peu. Jésus a fait les déclarations suivantes:

"Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger" (Matthieu 11:28-30). "Je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance" (Jean 10:10b). "Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera" (Matthieu 16:24-25). "Fais de l'Éternel tes délices, et il te donnera ce que ton cœur désire" (Psaume 37:4).

Ce que tous ces versets disent, c'est que nous avons un choix. Nous pouvons continuer à chercher à diriger notre vie par nos propres forces (avec le résultat de vivre une vie vide) ou nous pouvons suivre Dieu de tout notre cœur et connaître Sa volonté pour nos vies (ce qui nous amènera à une vie pleinement remplie, épanouissante et satisfaisante, où les désirs de notre cœur seront comblés). Il en est ainsi parce que notre Créateur nous aime et désire ce qu'il y a de mieux pour nous (pas nécessairement une vie facile, mais une vie épanouissante).

En conclusion, j'aimerais vous partager une analogie empruntée d'un ami pasteur. Si vous êtes un amateur de sport et que vous décidez d'assister à une joute professionnelle, vous pouvez payer quelques dollars et obtenir un siège "pourri" dans les dernières rangées au haut du stade ou vous pouvez sortir quelques centaines de dollars et vous retrouver tout près, dans le vif de l'action. Il en est de même dans la vie chrétienne. Pour voir Dieu AGIR ACTIVEMENT dans nos vies, il ne faut pas être des chrétiens du dimanche. Ils n'ont pas payé le prix. Pour voir Dieu AGIR ACTIVEMENT dans nos vies, il faut être un disciple passionné de Dieu, et avoir cessé de poursuivre nos propres désirs, afin d'être en mesure de poursuivre plutôt les buts que Dieu a en réserve pour nos vies. NOUS devons payer le prix (un abandon complet à Dieu et à Sa volonté); nous expérimenterons alors la vie la plus épanouissante; et nous pourrons alors faire face à nous-mêmes, à nos semblables, et à notre Créateur, sans aucun regret ! Avez-vous payé le prix ? Êtes-vous prêt à le faire ? Si oui, vous ne vous poserez plus jamais de question sur la signification et le but de votre vie.


Retour à la page d’accueil Français

Quelle est la signification de la vie ?