Le catholicisme est-il une fausse religion ? Les catholiques sont-ils sauvés ?



 


Question : « Le catholicisme est-il une fausse religion ? Les catholiques sont-ils sauvés ? »

Réponse :
Le problème le plus crucial de l’Église catholique est la croyance que la foi en Christ seule n’est pas suffisante pour le salut. La Bible dit clairement et constamment que si nous acceptons Jésus-Christ comme notre Sauveur, par la grâce, par le moyen de la foi, nous serons sauvés (Jean 1.12, 3.16, 18, 36, Actes 16.31, Romains 10.9-10, 13, Éphésiens 2.8-9). Cela, l’Église catholique le nie. Sa position officielle est qu’il faut croire en Jésus-Christ ET être baptisé ET recevoir l’Eucharistie avec les autres sacrements ET obéir aux décrets de l’Église catholique romaine ET accomplir des œuvres méritoires ET ne pas mourir en état de péché mortel ET etc., etc., etc. Le fait que le catholicisme contredise la Bible sur la question du salut, des plus cruciales, montre qu’il s’agit effectivement d’une fausse religion. Celui ou celle qui croit en l’enseignement officiel de l’Église catholique ne sera pas sauvé(e). Tout ajout d’œuvres ou de rituels à la foi pour obtenir le salut revient à dire que la mort de Jésus n’était pas suffisante pour assurer pleinement notre salut.

Le salut par la foi est le point le plus crucial, en examinant le catholicisme à la lumière de la Parole de Dieu, on découvre bien d’autres différences et contradictions. L’Église catholique enseigne plusieurs doctrines qui sont en désaccord avec l’enseignement de la Bible, notamment la succession apostolique, l’adoration des saints ou de Marie, la prière aux saints ou à Marie, le pape / la papauté, le baptême des enfants, la transsubstantiation, les indulgences plénières, le système sacramental et le purgatoire. Bien que les catholiques prétendent que ces les Écritures appuient ces enseignements, aucun d’eux n’a de fondement solide dans l’enseignement biblique clair. Ces concepts sont fondés sur la tradition catholique, non sur la Parole de Dieu. En fait, ils contredisent tous clairement des principes bibliques.

Pour ce qui est de savoir si les catholiques sont sauvés, il est plus difficile de répondre à cette question. Il est impossible d’affirmer que tous les membres de n’importe quelle dénomination chrétienne sont sauvés. Les baptistes ne sont pas TOUS sauvés, pas plus que TOUS les presbytériens ou TOUS les luthériens. Le salut est déterminé par la foi personnelle en Jésus seul comme notre Sauveur, pas par les titres ou des étiquettes confessionnelles. Malgré les croyances et pratiques non-bibliques de l’Église catholique, elle compte d’authentiques croyants. Beaucoup de catholiques ont sincèrement mis leur foi en Jésus-Christ seul pour leur salut, mais ces personnes le reçoivent malgré l’enseignement de l’Église catholique, non à cause de cet enseignement. À des degrés divers, l’Église catholique enseigne la Bible et désigne Jésus comme Sauveur. Par conséquent, on peut être sauvé dans une église catholique. La Bible a une influence partout où elle est proclamée (Ésaïe 55.11). Certains chrétiens catholiques demeurent dans l’Église catholique par ignorance de ce qu’elle représente réellement, par tradition familiale ou sous la pression de leur entourage, ou encore dans l’intention de gagner d’autres catholiques à Christ.

En même temps, l’Église catholique détourne aussi beaucoup de gens d’une relation de foi authentique avec Christ. Ses croyances et pratiques non-bibliques ont souvent donné aux ennemis de Christ l’occasion de blasphémer. L’Église catholique romaine n’est pas l’Église que Jésus-Christ a établie. Elle n’est pas fondée sur l’enseignement des Apôtres (décrit dans le livre des Actes et les Épîtres du Nouveau Testament). Bien que les paroles de Jésus en Marc 7.9 s’adressent aux Pharisiens, ils décrivent bien aussi l’Église catholique : « Vous rejetez très bien le commandement de Dieu pour garder votre tradition. »


Retour à la page d'accueil en français

Le catholicisme est-il une fausse religion ? Les catholiques sont-ils sauvés ?