Un Chrétien peut-il jouer aux jeux vidéo ?



 


Question : « Un chrétien peut-il jouer aux jeux vidéo ? »

Réponse :
La Parole de Dieu, achevée il y a presque 2 000 ans, ne dit évidemment pas explicitement si un chrétien peut jouer aux jeux vidéo, mais les principes bibliques relatifs à la gestion du temps s’appliquent encore aujourd’hui. Quand Dieu nous montre qu’une activité a pris le pas sur le reste de notre vie, nous devons y renoncer pour un moment, qu’il s’agisse de nourriture, de films, de télévision, de musique, de jeux vidéo ou de quoi que ce soit d’autre qui détourne notre attention de notre désir de connaître et d’aimer Dieu et de servir son peuple. Ces choses ne sont pas forcément mauvaises en elles-mêmes, mais elles deviennent des idoles si elles nous éloignent de notre premier amour (Colossiens 3.5, Apocalypse 2.4). Voici quelques principes à prendre en compte, qu’il s’agisse de jeux vidéo, de télévision, de films ou de toute autre activité terrestre :

1. Les jeux vidéo vont-ils m’édifier, ou seulement me divertir ? Édifier signifie « encourager, fortifier, élever. » Jouer aux jeux vidéo fera-t-il grandir votre amour pour Dieu, vous permettra-t-il de mieux le connaître et contribuera-t-il à votre ministère ? « Tout est permis, mais tout n’est pas utile ; tout est permis, mais tout n’édifie pas. » (1 Corinthiens 10.23-24, Romains 14.19). Quand Dieu nous donne du temps libre, nous devons trouver des activités récréatives édifiantes. Préférons-nous les activités seulement « permises » aux activités louables ? Quand nous avons le choix entre le bon, le mieux et le meilleur, nous devons choisir le meilleur (Galates 5.13-17).

2. Jouer aux jeux vidéo relève-t-il de ma volonté propre ou de celle de Dieu ? La volonté de Dieu pour ses enfants se résume dans son plus grand commandement : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée, et ton prochain comme toi-même. » (Luc 10.27) Notre volonté a été polluée par le péché. Puisque nous avons été sauvés de nos désirs égoïstes, nous devons abandonner notre volonté à Dieu (Philippiens 3.7-9). Sa volonté transforme la nôtre (Psaumes 143.10). Petit à petit, ses désirs pour nous deviennent aussi nos désirs les plus profonds.

Beaucoup pensent que la faire volonté de Dieu est ennuyeux et humiliant. Ils s’imaginent un moine seul dans un monastère ou un concierge d’église plein d’amertume. Bien au contraire, ceux qui suivent la volonté de Dieu pour leur vie sont les personnes les plus heureuses et les plus aventureuses que vous puissiez rencontrer. Il suffit pour s’en convaincre de lire les biographies de héros de l’histoire tels que Hudson Taylor, Amy Carmichael, Corrie Ten Boom ou George Mueller. Ces saints ont certes connu des tourments dans ce monde, dans leur chair et contre le diable. Ils n’ont peut-être vécu dans la plus grande opulence matérielle, mais Dieu a accompli de grandes choses à travers eux. Sa volonté semble d’abord impossible à accomplir et trop sainte pour être divertissante, mais Dieu nous donne la puissance de l’accomplir et la volonté de faire de lui nos délices. « [Je désire] faire ta volonté, mon Dieu. » (Psaumes 40.9, voir Hébreux 13.21)

3. Les jeux vidéo glorifient-ils Dieu ? Certains jeux vidéo exaltent la violence, l’indécence et encourage à faire des choix désastreux (par ex. casser sa voiture parce qu’on a été éliminé de la course). En tant que chrétiens, nos activités doivent glorifier Dieu (1 Corinthiens 10.31) et nous aider à croître dans la connaissance et la grâce de Jésus-Christ.

4. Les jeux vidéo résultent-ils en de bonnes œuvres ? « En réalité, c’est lui qui nous a faits ; nous avons été créés en Jésus-Christ pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance afin que nous les pratiquions. » (Éphésiens 2.10, voir aussi Tite 2.11-14 et 1 Pierre 2.15) La paresse et l’égoïsme sont une violation du dessein de Dieu pour nous : faire du bien aux autres (1 Corinthiens 15.58, voir aussi Galates 6.9-10).

5. Les jeux vidéo sont-ils un signe de maîtrise de soi ? Il en est beaucoup qui disent que les jeux vidéo peuvent devenir une addiction ou une obsession. De telles choses n’ont pas leur place dans la vie d’un chrétien. Paul compare la vie chrétienne à la discipline d’un athlète qui traite durement son corps afin de remporter le prix. Les chrétiens ont une motivation meilleure pour vivre une vie sainte, empreinte de maîtrise de soi : une récompense éternelle au ciel (1 Corinthiens 9.25-27).

6. Les jeux vidéo m’aident-ils à racheter le temps ? Vous devrez rendre compte de la manière dont vous aurez géré le temps limité qui vous aura été imparti. Passer des heures à jouer à des jeux vidéo ne saurait être considéré un bon usage de notre temps. « Faites donc bien attention à la façon dont vous vous conduisez : ne vous comportez pas comme des fous, mais comme des sages ; rachetez le temps, car les jours sont mauvais. C’est pourquoi ne soyez pas stupides, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. » (Éphésiens 5.15-17) « Afin de ne plus vivre en suivant les désirs des hommes, mais la volonté de Dieu. » (1 Pierre 4.2, voir aussi Colossiens 4.5, Jacques 4.14 et 1 Pierre 1.14-22)

7. Les jeux vidéo satisfont-ils aux exigences de Philippiens 4.8 ? « Enfin, frères et sœurs, portez vos pensées sur tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est digne d’être aimé, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est synonyme de qualité morale et ce qui est digne de louange. » (Philippiens 4.8) Quand vous jouez aux jeux vidéo, pensez-vous aux choses de Dieu ou à celles du monde ?

8. Les jeux vidéo sont-ils en phase avec le but de ma vie ? Paul a écrit que dans les derniers jours, les hommes seraient « amis du plaisir plutôt que de Dieu » (2 Timothée 3.4). La culture occidentale correspond bien à cette description. Nous aimons jouer. Les non-chrétiens deviennent dépendants de divertissements tels que les films, le sport et la musique, parce qu’ils n’ont rien de mieux à faire que de profiter de la vie avant de mourir. Ces divertissements ne peuvent les satisfaire réellement (Ecclésiaste 2.1). Quand les chrétiens deviennent dépendants des mêmes choses que les non-chrétiens, pouvons-nous vraiment dire que nous témoignons de notre nouvelle vie « au milieu d’une génération perverse et corrompue, [parmi laquelle vous brillez] comme des flambeaux dans le monde » (Philippiens 2.15) ? Ou bien montrons-nous aux autres que nous ne sommes pas réellement différents d’eux et que Christ n’apporte pas de réelle différence dans nos vies ?

Paul considérait connaître Dieu, l’aimer et lui obéir comme sa première priorité. « Et je considère même tout comme une perte à cause du bien suprême qu’est la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur. À cause de lui je me suis laissé dépouiller de tout et je considère tout cela comme des ordures afin de gagner Christ. […] Ainsi je connaîtrai Christ, la puissance de sa résurrection et la communion à ses souffrances en devenant conforme à lui dans sa mort. » (Philippiens 3.7-10) Les jeux vidéo témoignent-ils de mon amour pour Dieu ou pour les choses du monde ? (1 Jean 2.15-17)

9. Les jeux vidéo m’aident-ils à me concentrer sur l’éternité ? Les chrétiens ont l’espérance de récompenses éternelles au ciel s’ils sont fidèles sur terre (voir Mathieu 6.19-21 et 1 Corinthiens 3.11-16). Si nous gardons les yeux fixés sur l’éternité plutôt que sur les plaisirs éphémères de la vie terrestre, nous consacrerons nos ressources, notre temps et nos cœurs au ministère (Colossiens 3.1-2, 23-24). À quoi nous servent nos biens et nos activités s’ils nous font perdre notre récompense éternelle (Luc 12.33-37) ? Les chrétiens essaient souvent de servir à la foi Dieu et leurs propres désirs. Pourtant, Jésus a clairement dit : « Personne ne peut servir deux maîtres. » (Mathieu 6.24) Dieu nous donne de la joie pendant nos périodes de labeur et de repos (Ecclésiaste 5.19, Mathieu 11.28-29, Colossiens 3.23-24). Nous devons trouver un équilibre entre travail et divertissement. Quand nous prenons le temps de nous détendre, comme l’a fait Jésus (Marc 6.31), il nous faut choisir une activité édifiante.

La question n’est pas de savoir si nous pouvons jouer aux jeux vidéo, mais si c’est la meilleure chose à faire. Cela va-t-il m’édifier, m’aider à aimer mon prochain et à glorifier Dieu ? Nous devons rechercher des activités honorables, pas seulement permissibles. Où que Dieu vous guide, suivez-le passionnément avant toute autre chose. Préparez-vous pour l’éternité. Chaque sacrifice vous semblera insignifiant quand vous rencontrerez Jésus.


Retour à la page d'accueil en français

Un Chrétien peut-il jouer aux jeux vidéo ?