Dieu écoute-t-il et répond-il aux prières des pécheurs et des incroyants ?



 


Question : « Dieu écoute-t-il et répond-il aux prières des pécheurs et des incroyants ? »

Réponse :
Jean 9.31 déclare : « Nous savons que Dieu n’exauce pas les pécheurs mais qu’en revanche, si quelqu’un l’honore et fait sa volonté, il l’exauce. » Il a été dit aussi que « la seule prière d’un pécheur que Dieu entend est celle du salut. » Par conséquent, certains croient que Dieu n’entend pas et / ou ne répond pas aux prières d’un incroyant. Dans le contexte, cependant, Jean 9.31 dit que Dieu n’accomplit pas de miracles par le biais d’un incroyant. 1 Jean 5.14-15 nous dit que Dieu répond aux prières selon qu’elles sont ou non formulées conformément à sa volonté. Ce principe s’applique peut-être aussi aux incroyants : si un incroyant prie, rien n’empêche Dieu de répondre à sa prière selon sa volonté.

Certains passages des Écritures racontent Dieu a entendu et répondu aux prières d’incroyants. Dans la plupart de ces cas, il s’agit explicitement de prières. Dans un ou deux cas, Dieu a répondu à un cri du cœur (sans qu’il ne soit précisé si ce cri lui était adressé). Dans certains cas, la prière semble avoir été accompagnée de repentance, mais dans d’autres, la prière était tout simplement une requête pour un besoin terrestre ou une bénédiction, à laquelle Dieu a répondu, soit par compassion, soit en réponse à la sincérité avec laquelle la personne le cherchait ou à sa foi. Voici quelques-uns de ces passages :

Le peuple de Ninive a prié pour que Ninive soit épargnée (Jonas 3.5-10). Dieu a exaucé cette prière et n’a pas détruit pas la ville comme il avait menacé de le faire.

Agar a demandé à Dieu de protéger son fils Ismaël (Genèse 21.14-19). Dieu l’a non seulement protégé, mais aussi béni abondamment.

Dans 1 Rois 21.17-29, particulièrement aux versets 27-29, Achab est en deuil et jeûne à cause de la prophétie d’Élie concernant sa postérité. Dieu répond en n’envoyant pas la calamité à son époque.

La femme païenne de la région de Tyr et Sidon a demandé à Jésus de délivrer sa fille d’un démon (Marc 7 .24-30). Jésus a chassé le démon de sa fille.

Corneille, le centurion romain dans Actes 10, a reçu la visite de l’Apôtre Pierre parce qu’il était un homme vertueux. Actes 10.2 nous dit que Corneille « ne cessait de prier Dieu. »

Dieu fait des promesses qui s’appliquent à tous, sauvés ou non, comme celles contenues dans Jérémie 29.13 : « Vous me chercherez et vous me trouverez, parce que vous me chercherez de tout votre cœur. » C’est ce qui est arrivé à Corneille en Actes 10.1-6. Mais il y a aussi beaucoup de promesses qui, d’après leur contexte, sont seulement pour les chrétiens. Parce que les chrétiens ont accepté Jésus comme leur Sauveur, ils sont encouragés à s’approcher avec confiance du trône de la grâce pour trouver l’aide dont ils ont besoin (Hébreux 4.14-16). Dieu nous a promis que si nous lui demandons quelque chose selon sa volonté, il l’entend et nous donne ce que nous lui demandons (1 Jean 5.14-15). Les chrétiens ont reçu beaucoup d’autres promesses en lien avec la prière (Matthieu 21.22, Jean 14.13, 15.7). Donc, oui, il y a des cas où Dieu ne répond pas aux prières d’un incroyant mis en même temps, dans sa grâce et sa miséricorde, il peut intervenir dans leur en réponse à leurs prières.


Retour à la page d'accueil en français

Dieu écoute-t-il et répond-il aux prières des pécheurs et des incroyants ?