Sommes-nous tous enfants de Dieu, ou seulement les chrétiens ?



 


Question : « Sommes-nous tous enfants de Dieu, ou seulement les chrétiens ? »

Réponse :
La Bible dit clairement que nous sommes tous des créatures de Dieu (Colossiens 1.16) et que Dieu aime le monde entier (Jean 3.16), mais que seuls ceux qui sont nés de nouveau sont ses enfants (Jean 1.12, 11.52, Romains 8.16, 1 Jean 3.1-10).

Dans les Écritures, les perdus ne sont jamais considérés comme des enfants de Dieu. Éphésiens 2.3 dit qu’avant d’être sauvés, nous étions, « par notre condition même, destinés à la colère » (Éphésiens 2.1-3). Romains 9.8 précise : « ce ne sont pas les descendants simplement biologiques qui sont enfants de Dieu, mais […] ce sont les enfants de la promesse qui sont considérés comme sa descendance. » Au lieu d’être nés comme des enfants de Dieu, nous sommes nés dans le péché, qui nous sépare de Dieu et nous aligne avec Satan comme ses ennemis (Jacques 4.4, 1 Jean 3.8). Jésus dit : « Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez, car c’est de Dieu que je suis sorti et c’est de sa part que je viens. Je ne suis pas venu de moi-même, mais c’est au contraire lui qui m’a envoyé. » (Jean 8.42) Quelques versets plus loin, en Jean 8.44, il s’adresse ainsi aux Pharisiens : « Vous avez pour père le diable et vous voulez accomplir les désirs de votre père. » 1 Jean 3.10 montre également que ceux qui ne sont pas sauvés ne sont pas enfants de Dieu : « C’est à cela que l’on reconnaît les enfants de Dieu et les enfants du diable : celui qui ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, ni celui qui n’aime pas son frère. »

Nous devenons enfants de Dieu au moment où nous sommes sauvés, en étant adoptés dans la famille de Dieu par notre relation avec Jésus-Christ (Galates 4.5-6, Éphésiens 1.5), comme on le voit clairement dans des versets comme Romains 8.14-17 : « En effet, tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Et vous n’avez pas reçu un esprit d’esclavage pour être encore dans la crainte, mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions : « Abba ! Père ! » L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui afin de prendre aussi part à sa gloire. » Ceux qui sont sauvés sont enfants « de Dieu par la foi en Jésus-Christ » (Galates 3.26) car Dieu nous a « prédestinés à être ses enfants adoptifs par Jésus-Christ. C’est ce qu’il a voulu, dans sa bienveillance. » (Éphésiens 1.5)


Retour à la page d'accueil en français

Sommes-nous tous enfants de Dieu, ou seulement les chrétiens ?