GotQuestions.org/Francais



Question : « Que signifie l’inspiration de la Bible ? »

Réponse :
Quand on dit de la Bible qu’elle est inspirée, on entend que les auteurs des Écritures ont été influencés par Dieu, de telle manière que leurs écrits constituent la Parole de Dieu. Dans le contexte des Écritures, le terme « inspiré » signifie tout simplement « soufflé par Dieu. » L’inspiration a pour conséquence que la Bible est réellement la Parole de Dieu et la rend unique parmi tous les autres livres.

Même s’il y a différentes opinions sur l’étendue de l’inspiration de la Bible, il est indiscutable que la Bible elle-même affirme que chaque mot de chaque partie est inspiré de Dieu (1 Corinthiens 2.12-13, 2 Timothée 3.16-17) : c’est ce qu’on appelle l’« inspiration verbale plénière, » une conception de l’inspiration qui s’étend aux mots (verbale), non seulement aux concepts ou aux idées, ainsi qu’à toutes les parties et à tous les thèmes des Écritures (plénière). Certaines personnes pensent que seules certaines parties de la Bible, ou seuls les concepts théologiques, sont inspirés, mais cette conception de l’inspiration ne correspond pas à ce que la Bible elle-même affirme. L’inspiration verbale plénière est une caractéristique essentielle de la Parole de Dieu.

L’étendue de l’inspiration est clairement explicitée dans 2 Timothée 3.16-17 : « Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit formé et équipé pour toute œuvre bonne. » Ces versets nous disent que Dieu a inspiré toutes les Écritures pour qu’elles nous soient profitables. Les parties de la Bible qui traitent de doctrines religieuses ne sont pas les seules inspirées, mais chaque mot, de la Genèse à l’Apocalypse, l’est. Parce qu’elles sont inspirées de Dieu, les Écritures font autorité en matière de doctrine et sont suffisantes pour enseigner aux hommes comment avoir une bonne relation avec Dieu. La Bible affirme non seulement être inspirée par Dieu, mais aussi avoir la capacité surnaturelle de nous transformer pour nous rendre « parfaits. » Que demander de plus ?

2 Pierre 1.21 est un autre verset qui traite de l’inspiration des Écritures. Il nous aide à comprendre que, même si Dieu s’est servi d’hommes, avec leur personnalité et leur style d’écriture, il a inspiré chaque mot qu’ils ont écrit. Jésus lui-même a confirmé l’inspiration verbale plénière des Écritures en disant : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. En effet, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre n’auront pas disparu, pas une seule lettre ni un seul trait de lettre ne disparaîtra de la loi avant que tout ne soit arrivé. » (Matthieu 5.17-18) Dans ces versets, Jésus étend la véracité des Écritures jusqu’aux plus petits détails et signes de ponctuation, qu’elle est la Parole de Dieu.

Puisque les écritures sont la Parole inspirée de Dieu, on peut conclure qu’elles sont inerrantes et font autorité. Une idée juste de Dieu nous mène à une idée juste de sa Parole. Parce que Dieu est tout-puissant, omniscient et entièrement parfait, sa Parole, de par sa nature même, possède les mêmes caractéristiques. Les versets qui établissent l’inspiration des Écritures établissent aussi son inerrance et son autorité. Certainement la Bible est ce qu’elle affirme être : la Parole de Dieu à l’humanité, incontestable et source d’autorité.