GotQuestions.org/Francais



Question : « Qu'est-ce que la Bible nous apprend de la Trinité ? »

Réponse :
Le plus gros problème que pose le concept chrétien de Trinité est qu'il n'y a aucun moyen de l'expliquer clairement. L'entendement humain ne peut comprendre pleinement la Trinité, encore moins l'expliquer. Dieu est infiniment plus grand que nous ; il est donc normal que nous ne puissions le comprendre pleinement. La Bible affirme que le Père est Dieu, que Jésus est Dieu et que le Saint-Esprit est Dieu, mais aussi qu'il n'y a qu'un seul Dieu. Bien que nous puissions comprendre certains éléments des relations entre les différentes personnes de la Trinité, celle-ci est en fin de compte incompréhensible à l'esprit humain. Mais cela ne signifie pas que la Trinité ne soit pas vraie ou qu'elle n'est pas basée sur les enseignements de la Bible.

La Trinité, c'est Dieu en trois personnes. Comprenez bien que ça ne veut pas du tout dire qu'il y ait trois dieux. Souvenez-vous aussi que le mot « Trinité » ne se trouve pas dans la Bible. Ce terme est employé pour tenter de décrire le Dieu trinitaire : un Dieu en trois personnes qui coexistent et sont coéternelles. Le plus important est que le concept exprimé par ce mot est présent dans les Écritures. Voici ce que la Parole de Dieu dit de la Trinité :

(1) Il n’y a qu’un seul Dieu (Deutéronome 6.4, 1 Corinthiens 8.4, Galates 3.20, 1 Timothée 2.5)

(2) La Trinité est constituée de trois personnes (Genèse 1.1, 1.26, 3.22, 11.7, Ésaïe 6.8, 48.16, 61.1, Matthieu 3.16-17, Matthieu 28.19, 2 Corinthiens 13.14). Genèse 1.1 emploie le nom pluriel Élohim. En Genèse 1.26, 3.22, 11.7 et Ésaïe 6.8, le pronom pluriel « nous » est employé. Élohim et « nous » sont des formes plurielles qui font clairement référence à un nombre supérieur à deux en hébreu. Ce n'est pas un argument explicite en faveur de la Trinité, mais cela montre que Dieu est une pluralité. Le terme hébreu pour Dieu, Élohim, ouvre clairement la possibilité que la Trinité soit vraie.

En Ésaïe 48.16 et 61.1, le Fils fait référence au Père et au Saint-Esprit. En comparant Ésaïe 61.1 à Luc 4.14-19, on voit que c'est le Fils qui parle. Matthieu 3.16-17 raconte le baptême de Jésus. Dans ce passage, Dieu le Saint-Esprit descend sur Dieu le Fils tandis que Dieu le Père proclame sa joie en le Fils. Matthieu 28.19 et 2 Corinthiens 13.14 sont d'autres exemples de textes mentionnant trois personnes distinctes dans la Trinité.

(3) Plusieurs passages distinguent les membres de la Trinité. L'Ancien Testament emploie deux termes distincts pour « l'Éternel. » (Genèse 19.24, Osée 1.4) « L'Éternel » a un « Fils » (Psaumes 2.7, 12, Proverbes 30.2-4) L'Esprit est distinct de « l'Éternel. » (Nombres 27.18) et de « Dieu. » (Psaumes 51.10-12) Dieu le Fils est distinct de Dieu le Père (Psaumes 45.6-7, Hébreux 1.8-9) Dans le Nouveau Testament, Jésus parle au Père de l'envoi d'un défenseur, le Saint-Esprit (Jean 14.16-17) Cela montre que Jésus ne se considérait pas comme le Père ou le Saint-Esprit. Il y a aussi toutes les fois où, dans les Évangiles, Jésus parle au Père. Se parlait-il lui-même ? Non. Il parlait à une autre personne de la Trinité : le Père.

(4) Chaque membre de la Trinité est Dieu. Le Père est Dieu (Jean 6.27, Romains 1.7, 1 Pierre 1.2) Le Fils est Dieu (Jean 1.1, 14, Romains 9.5, Colossiens 2.9, Hébreux 1.8, 1 Jean 5.20) Le Saint-Esprit est Dieu (Actes 5.3-4, 1 Corinthiens 3.16)

(5) Il y a des liens de subordination au sein de la Trinité. Les Écritures montrent que le Saint-Esprit est subordonné au Père et au Fils et que le Fils est subordonné au Père. C'est une relation interne qui ne change rien à la divinité d'aucune des personnes de la Trinité. Cela montre tout simplement que nos esprits finis ne peuvent pas comprendre le Dieu infini. Concernant le Fils, voir Luc 22.42, Jean 5.36, Jean 20.21, 1 Jean 4.14. Concernant le Saint-Esprit, voir Jean 14.16, 14.26, 15.26, 16.7 et surtout Jean 16.13-14.

(6) Chaque membre de la Trinité a un rôle différent. Le Père est la source première, la cause de l'Univers (1 Corinthiens 8.6, Apocalypse 4.11), de la révélation divine (Apocalypse 1.1), du salut (Jean 3.16-17) et de l'œuvre humaine de Jésus (Jean 5.17, 14.10) C’est le Père qui est à l’origine toutes ces choses.

Le Fils est l'agent par lequel le Père accomplit les œuvres suivantes : la création et la maintenance de l'Univers (1 Corinthiens 8.6, Jean 1.3, Colossiens 1.16-17), la révélation divine (Jean 1.1, Matthieu 11.27, Jean 16.12-15, Apocalypse 1.1) et le salut (2 Corinthiens 5.19, Matthieu 1.21, Jean 4.42) Le Père fait toutes ces choses par le Fils, qui fonctionne comme son agent.

Le Saint-Esprit est l’instrument par qui le Père accomplit les œuvres suivantes : la création et la maintenance de l'univers (Genèse 1.2, Job 26.13, Psaumes 104.30), la révélation divine (Jean 16.12-15, Éphésiens 3.5, 2 Pierre 1.21), le salut (Jean 3.6, Tite 3.5, 1 Pierre 1.2) et l'œuvre de Jésus (Ésaïe 61.1, Actes 10.38) Ainsi, le Père fait toutes ces choses par la puissance du Saint-Esprit.

Il y a beaucoup de tentatives d'illustrer la Trinité, mais aucune de ces images populaires ne correspond précisément. Les comparaisons de l’œuf et de la pomme sont fautives en ce sens que la coquille, le blanc et le jaune sont des parties de l'œuf, pas l'œuf lui-même, de même qu'avec la peau, le cœur et les pépins de la pomme. Le Père, le Fils et l'Esprit-Saint ne sont pas des parties de Dieu : chacun d'eux est Dieu. L'image de l'eau est quelque peu meilleure, mais échoue également à décrire adéquatement la Trinité. Le liquide, la vapeur et la glace sont des états de l'eau. Le Père, le Fils et l'Esprit-Saint ne sont pas des états de Dieu : chacun d'eux est Dieu. Ainsi, si ces images peuvent nous donner une idée de la Trinité, elles ne correspondent pas parfaitement. Un Dieu infini ne peut être entièrement décrit par une image finie.

La doctrine de la Trinité a provoqué bien des divisions dans toute l'histoire de l'Église chrétienne. Si les aspects essentiels de la Trinité sont clairement présentés dans la Parole de Dieu, certains aspects secondaires ne sont pas aussi explicites. Le Père est Dieu, le Fils est Dieu et le Saint-Esprit est Dieu, mais il n'y a qu'un seul Dieu. Telle est la doctrine biblique de la Trinité. Tout le reste est incertain et futile. Au lieu de vous concentrer sur une définition humaine limitée de la Trinité, concentrez-vous sur la grandeur et la nature infiniment plus élevée de Dieu. « Quelle profondeur ont la richesse, la sagesse et la connaissance de Dieu ! Que ses jugements sont insondables, et ses voies impénétrables ! En effet, qui a connu la pensée du Seigneur, ou qui a été son conseiller ? » (Romains 11.33-34)