GotQuestions.org/Francais



Question : « Qu’est-ce que l’agnosticisme ? »

Réponse :
L’agnosticisme est l’opinion selon laquelle il est impossible d’être certain ou de prouver l’existence de Dieu. Le terme « agnostique » signifie « sans connaissance». L’agnosticisme est une forme d’athéisme d’une plus grande honnêteté intellectuelle : l’athéisme affirme que Dieu n’existe pas, ce qui est impossible à prouver, tandis que l’agnosticisme affirme que son existence ne peut être prouvée ni infirmée, qu’il est impossible de savoir si Dieu existe ou non. En cela l’agnosticisme a raison : l’existence de Dieu ne peut être prouvée ni infirmée empiriquement.

La Bible dit que nous devons accepter l’existence de Dieu par la foi. Hébreux 11.6 déclare : « Or, sans la foi, il est impossible d’être agréable à Dieu, car il faut que celui qui s’approche de lui croie que Dieu existe et qu’il récompense ceux qui le cherchent». Dieu est esprit (Jean 4.24) et ne peut donc être vu ni touché. À moins qu’il ne choisisse de se révéler, il est invisible à nos sens (Romains 1.20). La Bible affirme que l’existence de Dieu est manifestée clairement dans l’univers (Psaumes 19.1-4), perçue dans la nature (Romains 1.18-22) et confirmée dans nos cœurs (Ecclésiaste 3.11).

L’agnosticisme consiste à refuser de prendre position pour ou contre l’existence de Dieu. C’est une réponse de Normand à cette question : « peut-être bien que oui, peut-être bien que non ». Les théistes croient en l’existence de Dieu, les athées en son inexistence, les agnostiques que nous ne devons croire ni l’un ni l’autre parce qu’il est impossible de le savoir avec certitude.

À des fins d’argumentation, oublions un moment les preuves claires et irréfutables de l’existence de Dieu. En mettant les thèses théiste et agnostique sur un pied d’égalité, lesquelles apparaissent comme les plus sensées si on prend en compte la possibilité d’une vie après la mort ? S’il n’y a pas de Dieu, les théistes comme les agnostiques cesseront tout simplement d’exister au moment de leur mort. S’il y a un Dieu, les uns et les autres devront lui rendre compte de leurs actes, une fois qu’ils seront dans l’au-delà. À partir de là, il est bien plus « sensé » d’être théiste qu’agnostique. Si aucune des deux positions ne peut être prouvée ni infirmée, il est sage de faire l’effort d’examiner attentivement la position qui pourrait avoir des conséquences éternelles et infinies préférables ?

Il est normal d’avoir des doutes. Il y a tant de choses dans ce monde que nous ne comprenons pas. Souvent, les hommes doutent de l’existence de Dieu parce qu’ils ne comprennent ni n’acceptent ce qu’il fait ou permet. Cependant, un être humain limité, il ne faut pas s’attendre à comprendre un Dieu infini. Romains 11.33-34 s’exclame : « Quelle profondeur ont la richesse, la sagesse et la connaissance de Dieu ! Que ses jugements sont insondables, et ses voies impénétrables ? En effet, qui a connu la pensée du Seigneur, ou qui a été son conseiller ? » Nous devons croire en Dieu et avoir confiance en ses voies par la foi. Dieu est prêt et disposé à se révéler de manière exceptionnelle à ceux qui croient en lui. Deutéronome 4.29 proclame : « De là, tu chercheras l’Éternel, ton Dieu, et tu le trouveras si tu le cherches de tout ton cœur et de toute ton âme. »