GotQuestions.org/Francais



Question : « Pourquoi Dieu a-t-il mis l’arbre de la connaissance du bien et du mal dans le jardin d’Éden ? »

Réponse :
Dieu a mis l’arbre de la connaissance du bien et du mal dans le jardin d’Éden pour donner à Adam et Ève le choix de lui obéir ou non. Ils étaient libres de faire ce qu’ils voulaient, sauf de manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Genèse 2.16-17 dit : « L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme : « Tu pourras manger les fruits de tous les arbres du jardin, mais tu ne mangeras pas le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras, c’est certain. ». » Si Dieu n’avait pas donné ce choix à Adam et Ève, ils auraient été comme des robots, accomplissant simplement les tâches pour lesquelles ils étaient programmés. Dieu les a créés libres, capables de prendre des décisions, de choisir entre le bien et le mal. Pour qu’ils soient réellement libres, il fallait qu’ils aient un choix.

Cet arbre et ses fruits n’étaient pas en eux-mêmes mauvais. Ce n’était probablement pas le fruit lui-même qui aurait donné de nouvelles connaissances à Adam et Ève. Il contenait peut-être des vitamines C, des fibres bienfaisantes, mais pas de nutriments spirituels. C’est l’acte de désobéissance qui était spirituellement destructeur et leur a ouvert les yeux au mal. Pour la première fois, ils ont compris ce qu’était le mal, ont eu honte et ont voulu se cacher devant Dieu. Leur désobéissance contre Dieu a engendré la corruption dans leurs vies et dans le monde. C’est en mangeant du fruit, par leur acte de désobéissance contre Dieu, qu’Adam et Ève ont acquis la connaissance du mal… et pris conscience de leur nudité (Genèse 3.6-7).

Dieu ne voulait pas qu’Adam et Ève pèchent. Il savait à l’avance quelles seraient les conséquences de leur péché. Il savait qu’ils pécheraient et feraient ainsi entrer le mal, la souffrance et la mort dans le monde. Pourquoi donc a-t-il laissé Satan les tenter ? Pour les forcer à faire un choix. Adam et Eve ont choisi librement de désobéir à Dieu et de manger le fruit défendu. Les conséquences de leur choix, le mal, le péché, la souffrance, la maladie et la mort, accablent le monde depuis ce jour. À cause de sa décision, chacun de nous naît avec une nature pécheresse, une tendance au péché. C’est à cause de cette décision que Jésus-Christ a dû mourir sur la croix et verser son sang pour nous. Par la foi en lui, nous pouvons être libérés des conséquences du péché et du péché lui-même, comme l’expriment les paroles de l’Apôtre Paul en Romains 7.24-25 : « Malheureux être humain que je suis ! Qui me délivrera de ce corps de mort ? J’en remercie Dieu, c’est possible par Jésus-Christ notre Seigneur. »