GotQuestions.org/Francais



Question : « Que dit la Bible de la croissance de l’Église ? »

Réponse :
Même si la Bible n’aborde pas spécifiquement la croissance de l’Église, le principe qui la fonde est cette parole de Jésus : « Je construirai mon Église, et les portes du séjour des morts ne l’emporteront pas sur elle. » (Mathieu 16.18) Paul confirme que l’Église est fondée sur Jésus-Christ (1 Corinthiens 3.11), qui est le chef (Éphésiens 1.18-23) et la vie de l’Église (Jean 10.10). Ceci dit, il faut garder à l’esprit que la croissance peut être relative. Il y a plusieurs types de croissance, dont certains n’ont rien à voir avec les nombres.

Une église peut être vivante et en pleine croissance, même si son nombre de membres et de participants au culte ne change pas. Si ses membres grandissent dans la grâce et la connaissance du Seigneur Jésus et se soumettent à sa volonté pour leur vie, à la fois individuellement et collectivement, cette église connaîtra une croissance réelle. À l’inverse, une église peut accueillir de nouveaux membres chaque semaine et être spirituellement stagnante.

La croissance, sous toutes ses formes, suit un schéma classique. Comme pour un organisme, il y a ceux qui plantent les graines (les évangélistes), ceux qui les arrosent (les pasteurs et enseignants) et d’autres, qui mettent leurs dons spirituels au service de la croissance de l’église locale. À noter que c’est Dieu qui produit la croissance (1 Corinthiens 3.7). Ceux qui plantent et ceux qui arrosent recevront chacun sa récompense selon son travail (1 Corinthiens 3.8).

Pour la croissance d’une église locale, un certain équilibre entre plantation et arrosage est nécessaire, ce qui signifie que dans une église saine, chaque membre doit connaître ses dons spirituels pour pouvoir les mettre au service du corps du Christ. En cas de déséquilibre, l’église ne prospérera pas comme Dieu le veut. Bien sûr, la dépendance et l’obéissance quotidiennes envers Saint-Esprit sont nécessaires pour que sa puissance puisse se manifester en ceux qui plantent comme en ceux qui arrosent et que Dieu puisse faire croître l’église.

Enfin, on trouve la description d’une église vivante et croissante en Actes 2.42-47, qui dit que les croyants « persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et dans les prières. » On voit qu’ils étaient au service les uns les autres et allaient vers ceux qui avaient besoin de connaître le Seigneur, car le Seigneur « ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés. » En suivant ce modèle, une église grandira spirituellement, que cette croissance soit accompagnée ou non d’une croissance numérique.