Quels sont les attributs de Dieu ? À quoi ressemble-t-il ?



 


Question : "Quels sont les attributs de Dieu ? À quoi ressemble-t-il ?"

Réponse :
La Bible, Parole de Dieu, nous apprend ce que Dieu est et ce qu’il n’est pas. Sans son autorité, toute tentative d’expliquer les attributs de Dieu ne serait qu’opinion d’homme, souvent inexacte, surtout pour comprendre Dieu (Job 42.7). Dire qu’il est important de chercher à comprendre Dieu est un énorme euphémisme. Ne pas comprendre Dieu peut nous amener à inventer, courir après et adorer de faux dieux, ce qui est contraire à sa volonté (Exode 20.3-5).

Nous ne pouvons connaître que ce que Dieu a choisi de nous révéler de lui-même. Un de ses attributs ou qualités est qu’il est « lumière, » ce qui signifie qu’il se révèle lui-même à nous (Ésaïe 60.19, Jacques 1.17). Nous ne devons surtout pas ignorer le fait que Dieu s’est révélé (Hébreux 4.1). La création, la Bible et la Parole faite chair (Jésus-Christ) nous aideront à comprendre la nature de Dieu.

Commençons par comprendre que Dieu est notre Créateur et que nous faisons partie de sa création (Genèse 1.1, Psaumes 24.1), créés à son image. L’homme est au-dessus du reste de la création et Dieu lui a donné la domination sur elle (Genèse 1.26-28). La création, bien qu’entachée par la chute, nous offre toujours un aperçu de son ouvrage (Genèse 3.17-19 ; Romains 1.19-20). En voyant sa grandeur, sa complexité, sa beauté et son ordre, nous avons une idée de la grandeur de Dieu.

La lecture de quelques-uns des noms de Dieu peut nous être utile pour comprendre sa nature. Les voici :

Élohim : le fort, le divin (Genèse 1.1)
Adonaï : Seigneur, indiquant une relation maître-serviteur (Exode 4.10, 13)
El Élyon : le Très-Haut, le plus fort (Ésaïe 14.20)
El Roï : celui qui est fort et qui voit (Genèse 16.13)
El Shaddaï : Dieu Tout-Puissant (Genèse 17.1)
El Olam : Dieu éternel (Ésaïe 40.28)
Yahwé : « Je suis, » le Dieu éternel qui subsiste par lui-même (Exode 3.13, 14).
Dieu est éternel, ce qui veut dire qu’il n’a ni commencement, ni fin. Il est immortel et infini (Deutéronome 33.27, Psaumes 90.2, 1 Timothée 1.17). Il est immuable, ce qui signifie qu’il ne peut changer ; cela implique qu’il est parfaitement fidèle et digne de confiance (Malachie 3.6, Nombres 23.19, Psaumes 102.26, 27). Il est incomparable, ce qui signifie que personne n’est comme lui dans son être et dans ses œuvres. Il est sans égal et parfait (2 Samuel 7.22, Psaumes 86.8, Ésaïe 40.25, Matthieu 5.48). Il est insondable, insaisissable, impossible à comprendre entièrement (Ésaïe 40.28, Psaumes 145.3, Romains 11.33, 34).

Dieu est juste, ce qui signifie qu’il n’a de préférence pour personne et ne fait pas de favoritisme (Deutéronome 32.4, Psaumes 18.30). Il est tout-puissant et peut faire ce qui lui plaît ; mais ses actions seront toujours conformes à ses autres attributs (Apocalypse 19.6, Jérémie 32.17, 27). Il est omniprésent, ce qui signifie qu’il est toujours présent partout ; mais cela ne veut pas dire qu’il est tout (Psaumes 139.7-13, Jérémie 23.23). Il est omniscient, ce qui signifie qu’il connaît le passé, le présent, l’avenir, et même nos pensées de chaque instant. Puisqu’il sait tout, il fera toujours justice équitablement (Psaumes 139.1-5, Proverbes 5.21).

Dieu est unique, ce qui signifie non seulement qu’il n’y a aucun autre Dieu, mais aussi qu’il est le seul à pouvoir répondre aux besoins et aspirations les plus profonds de notre cœur. Lui seul est digne d’être loué et adoré (Deutéronome 6.4). Il est droit, ce qui signifie qu’il ne peut laisser le mal impuni et ne le fera jamais. C’est à cause de sa droiture et de sa justice, afin que nos péchés soient pardonnés, que Jésus a dû subir la colère de Dieu lorsqu’il a pris sur lui nos péchés (Exode 9.27, Matthieu 27.45-46, Romains 3.21-26).

Dieu est souverain, ce qui signifie qu’il est suprême. Toute sa création ne peut contrecarrer sa volonté (Psaumes 93.1, 95.3, Jérémie 23.20). Il est esprit, ce qui signifie qu’il est invisible (Jean 1.18, 4.24). Il est une Trinité : il est trois personnes en une, d’une même substance, égales en puissance et en gloire. Il est vérité, il demeure incorruptible et ne peut mentir (Psaumes 117.2, 1 Samuel 15.29).

Dieu est saint, ce qui signifie qu’il est séparé et hostile à toute dégradation morale. Il voit le mal et cela le met en colère. Il est décrit comme un feu dévorant (Ésaïe 6.3, Habacuc 1.13, Exode 3.2, 4, 5, Hébreux 12.29). Il est plein de grâce et sa grâce comprend sa bonté, sa bienveillance, sa miséricorde et son amour. Sans sa grâce, tous ses autres attributs nous sépareraient de lui éternellement. Heureusement, ce n’est pas le cas, puisqu’il veut connaître chacun de nous personnellement (Exode 22.27, Psaumes 31.19, 1 Pierre 1.3, Jean 3.16 ; Jean 17.3).

Puisque Dieu est infini, aucun être humain ne peut le comprendre pleinement, mais sa Parole nous permet de comprendre beaucoup de choses sur lui. Puissions-nous continuer à le chercher de tout notre cœur (Jérémie 29.13).


Retour à la page d'accueil en français

Quels sont les attributs de Dieu ? À quoi ressemble-t-il ?