Que dit la Bible de l'offrande chrétienne ?



 


Question : « Que dit la Bible de l'offrande chrétienne ? »

Réponse :
Beaucoup de chrétiens ne savent pas quelle opinion adopter au sujet de l'offrande. Certaines Églises y attachent une trop grande importance. En même temps, beaucoup de chrétiens refusent de se soumettre au commandement biblique d'offrir de nos biens au Seigneur. L'offrande doit être un sujet de joie et de bénédiction. Malheureusement, ce n'est pas toujours le cas dans l'Église d'aujourd'hui.

La dîme est un concept de l'Ancien Testament. La Loi exigeait que les Israélites donnent 10 % de leurs récoltes et de leurs troupeaux pour le tabernacle, puis le Temple (Lévitique 27.30, Nombres 18.26, Deutéronome 14.24, 2 Chroniques 31.5). En fait, la Loi de l'Ancien Testament prévoyait plusieurs dîmes : une pour les Lévites, une pour le Temple et les fêtes et une pour les pauvres du pays, ce qui aboutit à un total de 23,3 % environ. Certains comprennent la dîme de l'Ancien Testament comme une méthode de taxation pour pourvoir aux besoins des prêtres et Lévites du système sacrificiel.

Le Nouveau Testament n'ordonne nulle part, ni même ne recommande, aux chrétiens de se soumettre à un système légaliste en la matière. Il ne mentionne pas un certain pourcentage de revenus à mettre de côté, mais demande seulement à chacun de donner « en fonction de ses moyens. » (1 Corinthiens 16.2) Certains membres de l'Église chrétienne ont repris la dîme de 10 % dans l'Ancien Testament et l'appliquent comme un « minimum recommandé » pour les chrétiens.

Le Nouveau Testament enseigne l'importance de donner et les bienfaits qui en découlent. Nous devons tous donner ce que nous pouvons, parfois plus de 10 %, parfois moins, en fonction de nos moyens et des besoins de l'Église. Chaque chrétien doit prier avec persévérance et demander à Dieu la sagesse pour savoir s'il doit donner la dîme ou sinon, combien donner (Jacques 1.5). Surtout, toutes nos dîmes et offrandes doivent être faites avec des motivations pures et une attitude de louange à Dieu et de service du corps de Christ. « Que chacun donne comme il l'a décidé dans son cœur, sans regret ni contrainte, car Dieu aime celui qui donne avec joie. » (2 Corinthiens 9.7)


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible de l'offrande chrétienne ?