L’enfer existe-t-il ? Est-il éternel ?



 


Question : « L’enfer existe-t-il ? Est-il éternel ? »

Réponse :
Il est intéressant de constater que beaucoup plus de personnes croient en l’existence du ciel qu’en celle de l’enfer. Selon la Bible, cependant, l’existence de l’enfer est aussi certaine que celle du ciel. La Bible enseigne de manière claire, nette et précise que l’enfer est un lieu réel, où seront jetés les méchants et les incroyants après leur mort. Nous avons tous péché contre Dieu (Romains 3.23) et le juste châtiment de notre péché est la mort (Romains 6.23). Puisque tout péché est en définitive une offense contre Dieu (Psaumes 51.4) et que Dieu est un être infini et éternel, le châtiment encouru pour le péché, la mort, doit également être infini et éternel. L’enfer est la mort infinie et éternelle que nous méritons à cause de nos péchés.

Le châtiment des méchants en enfer est décrit tout au long des Écritures comme le « feu éternel » (Matthieu 25.41), le « feu qui ne s’éteint pas » (Matthieu 3.12), la « honte, […] l’horreur éternelle » (Daniel 12.2), un lieu où « le feu ne s’éteint pas » (Marc 9.44-49), un lieu de « souffrance » et de « flamme » (Luc 16.23.24), la « ruine éternelle » (2 Thessaloniciens 1.9), un lieu où « la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles » (Apocalypse 14.10-11) et un « étang de feu et de soufre » où les méchants « seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles » (Apocalypse 20.10).

Le châtiment des méchants en enfer est aussi éternel que la félicité des justes au ciel. Jésus lui-même indique que le châtiment de l’enfer est aussi éternel que la vie au ciel (Matthieu 25.46). Les méchants subiront pour toujours la fureur et la colère de Dieu. Ceux qui seront en enfer reconnaîtront la justice parfaite de Dieu (Psaumes 76.10) et sauront que leur châtiment est juste et qu’ils en sont les seuls responsables (Deutéronome 32.3-5). Oui, l’enfer est bien réel. C’est un lieu de tourment et de châtiment éternel. Loué soit notre Dieu, qui nous en délivre par Jésus (Jean 3.16, 18, 36).


Retour à la page d'accueil en français

L’enfer existe-t-il ? Est-il éternel ?