Qui étaient les fils de Dieu et les filles des hommes de Genèse 6:1-4 ?



 


Question : « Qui étaient les fils de Dieu et les filles des hommes en Genèse 6.1-4 ? »

Réponse :
Genèse 6.1-4 fait référence aux fils de Dieu et aux filles des hommes. Il y a plusieurs hypothèses sur l’identité de ces fils de Dieu et sur pourquoi les enfants qu’ils ont eus avec les filles des hommes sont devenus une race de géants (le sens probable du mot Nephilim).

Voici les trois principales hypothèses sur l’identité des « fils de Dieu » :
(1) c’étaient des anges déchus,
(2) c’étaient de puissants souverains humains,
(3) c’étaient des descendants de la lignée pieuse de Seth qui se sont unis à la mauvaise lignée de Caïn. Le fait que dans l’Ancien Testament, l’expression « fils de Dieu » fait toujours référence aux anges (Job 1.6, 2.1, 38.7) penche en faveur de la première hypothèse. Matthieu 22.30, qui dit que les anges ne se marient pas, pose problème ici. La Bible ne nous donne aucune raison de penser que les anges ont un genre ou sont capables de se reproduire. Ce problème ne se pose pas avec les deux autres hypothèses.

La faiblesse des deux dernières hypothèses est que les unions d’hommes ordinaires et de femmes ordinaires n’ont pas pour fruit des « géants, » « célèbres héros de l’Antiquité. » De plus, pourquoi Dieu déciderait-il pour cela d’envoyer le Déluge sur la terre (Genèse 6.5-7), alors qu’il n’a jamais interdit les unions d’hommes puissants ou de descendants de Seth avec des femmes ordinaires ou des descendants de Caïn. Le jugement annoncé en Genèse 6.5-7 est lié aux événements décrits en Genèse 6.1-4. Seules des unions obscènes et perverses entre des anges déchus et des femmes humaines semblent justifier un tel jugement.

Comme nous l’avons vu précédemment, une faiblesse de la première hypothèse est l’affirmation de Jésus en Matthieu 22.30 : « En effet, à la résurrection, les hommes et les femmes ne se marieront pas, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel. » Le texte ne dit cependant pas que les anges ne peuvent pas se marier, seulement qu’ils ne le font pas. De plus, ce verset fait référence aux « anges de Dieu, » pas aux anges déchus, qui ne se soucient pas de l’ordre créationnel divin et cherchent activement à contrecarrer les plans de Dieu. Le fait que les saints anges de Dieu ne se marient pas et n’ont pas de relations sexuelles ne signifie pas forcément qu’il en est de même de Satan et de ses démons.

La première hypothèse est la plus probable. Il y a certes une « contradiction » intéressante entre l’asexualité des anges et le fait que les « fils de Dieu » étaient des anges déchus qui se sont reproduits avec des femmes humaines ; mais, si les anges sont des êtres spirituels (Hébreux 1.14), ils peuvent prendre une forme humaine physique (Marc 16.5). Les hommes de Sodome et Gomorrhe voulaient avoir des rapports sexuels avec les deux anges qui étaient chez Lot (Genèse 19.1-5). Il est plausible que les anges peuvent prendre une forme humaine, jusqu’à reproduire la sexualité humaine et à se reproduire. Pourquoi alors les anges déchus ne le font-ils pas plus souvent ? Il semble que Dieu a emprisonné ceux qui ont commis ce terrible péché, pour empêcher les autres de les imiter (comme décrit en Jude 6). Les premiers exégètes hébreux et les écrits apocryphes et pseudépigraphes considèrent unanimement les « fils de Dieu » mentionnés en Genèse 6.1-4 comme des anges déchus. Cela ne clôt aucunement le débat, mais cette hypothèse a de solides fondements contextuels, grammaticaux et historiques.


Retour à la page d'accueil en français

Qui étaient les fils de Dieu et les filles des hommes de Genèse 6:1-4 ?