Qu’est-ce que le dualisme ?



 


Question : « Qu’est-ce que le dualisme ? »

Réponse :
En théologie, la notion de dualisme implique l’existence de deux entités distinctes, une bonne et une mauvaise, de puissance égale. Dans le dualisme dit « chrétien », Dieu représente le bien et Satan le mal.

La vérité est cependant que, même si Satan est puissant, il n’est pas l’égal du Dieu Tout-Puissant, car il a été créé par Dieu en tant qu’ange avant de se rebeller (Ésaïe 14.12-15, Ézéchiel 28.13-17). Comme le disent les Écritures : « Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu et vous avez vaincu ces prétendus prophètes parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. » (1 Jean 4.4) D’après les Écritures, il n’y a pas de dualisme, il n’y a pas deux forces opposées, l’une bénéfique, l’autre maléfique, de puissance égale. Le bien, représenté par le Dieu Tout-Puissant, est la plus grande force de l’univers, sans exception. Le mal, représenté par Satan, est une force inférieure, qui ne fait pas le poids face au bien. Le mal sera vaincu chaque fois qu’il sera confronté au bien, car Dieu, l’essence du bien, est tout-puissant, ce que le mal, représenté par Satan, n’est pas.

Toute doctrine qui représente le bien et le mal comme deux forces opposées de puissance égale est contraire aux Écritures, qui disent que le bien, représenté par le Dieu Tout-Puissant, est la puissance dominante de l’univers. Puisque Satan n’est pas et ne sera jamais égal à Dieu, toute doctrine qui dit qu’il l’est peut être considérée comme une fausse doctrine. Le fait que Satan a été jeté hors du ciel pour avoir tenté de s’élever au-dessus de Dieu ne veut pas dire qu’il ait abandonné son désir d’être égal ou supérieur à Dieu, comme le montrent les deux principes de base du « dualisme » qui dérivent essentiellement de la branche philosophique de la sagesse humaine.

Il ne peut y avoir de dualisme nulle part dans univers. Il n’y a qu’une puissance dominante : celle du Dieu tout-puissant, qui nous est révélée dans la Bible. Les Écritures attestent qu’il n’y a qu’une seule puissance omnipotente, pas deux. Par conséquent, toute doctrine dualiste qui affirme qu’il y a deux puissances égales qui s’opposent (le bien et le mal) est une fausse doctrine.


Retour à la page d'accueil en français

Qu’est-ce que le dualisme ?