Le livre de la Genèse



 

Auteur : L’auteur du livre de la Genèse n’y est pas nommé explicitement. La tradition en a toujours attribué la paternité à Moïse, et il n’existe aucune raison valable de lui contester la paternité de ce livre Genèse.

Date de rédaction : Le livre de la Genèse ne fait état d’aucune information quant à sa date de rédaction. Elle se situe probablement entre 1 440 et 1 400 av. J.-C., c’est-à-dire entre le moment où Moïse a guidé les Israélites hors d’Égypte et sa mort.

Objectif : Le livre de la Genèse a parfois été appelé « la pépinière » de la Bible entière. Une grande partie des doctrines importantes de la Bible y sont présentes en germe. Parallèlement à la chute de l’homme, nous y trouvons la promesse du salut et de la rédemption de Dieu (Genèse 3.15). Les doctrines de la création, de l’imputation du péché, de la justification, de l’expiation, de la dépravation, de la colère, de la grâce, de la souveraineté, de la responsabilité et beaucoup d’autres, sont toutes traitées dans ce livre des origines, appelé la Genèse.

Une grande partie des questions fondamentales de la vie, trouvent leurs réponses dans la Genèse : d’où viens-je ? (c’est Dieu qui nous a créés, Genèse 1.1), pourquoi suis-je sur cette Terre ? (nous sommes sur Terre pour jouir d’une relation avec Dieu, Genèse 15.4-7), ai-je un avenir et quel est-il ? (nous avons une destination et un avenir après la mort. Genèse 25.8). Le livre de la Genèse éveille l’intérêt du scientifique, de l’historien, du théologien, de la femme au foyer, de l’agriculteur, du voyageur, et de l’homme et la femme qui cherchent à connaître Dieu et à marcher dans ses voies. C’est exactement le début souhaité à « la révélation du plan de Dieu pour l’humanité » qu’est la Bible.

Versets-clé : Genèse 1.1 « Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. »

Genèse 3.15 - « Je mettrai l’inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. »

Genèse 12.2-3 - « Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai ; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi». Genèse 50.20 « Vous aviez médité de me faire du mal ; Dieu l’a changé en bien, pour accomplir ce qui arrive aujourd’hui, pour sauver la vie à un peuple nombreux. »

Bref résumé : Le livre de la Genèse peut se subdiviser en deux sections : l’histoire ancienne et l’histoire des patriarches.

L’histoire ancienne relate : la création (Genèse 1-2), la chute de l’homme (Genèse 3-5), le déluge (Genèse 6-9), la dispersion (Genèse 10-11). L’histoire des Patriarches relate la vie de quatre grands hommes : Abraham (Genèse 12-25.8), Isaac (Genèse 21.1-35.29), Jacob (Genèse 25.21-50.14) et Joseph (Genèse 30.22-50.26).

Dieu créa un univers bon et exempt de péché. Dieu créa l’humanité pour qu’elle ait une relation personnelle avec Lui. Puis Adam et Ève ont péché, et à cause de cela, le mal et la mort sont entrés dans le monde. Le mal augmenta d’une manière constante sur la terre, au point que Dieu ne trouva qu’une seule famille en qui il vit quelque chose de bon. Dieu envoya le déluge pour anéantir le mal sur la Terre, mais il sauva Noé et sa famille, et avec eux les animaux, dans l’Arche qu’il avait prévue à cet effet. Après le déluge, l’humanité recommença à se multiplier et à se répandre dans le monde entier.

Dieu choisit Abraham, à travers qui il voulait préparer un peuple choisi, et par la suite préparer la venue du Messie. La lignée choisie, passa d’Abraham à son fils Isaac, puis d’Isaac à son fils Jacob. Dieu changea le nom de Jacob en « Israël », et ses douze fils devinrent les ancêtres des douze tribus d’Israël. Dans sa souveraineté, Dieu fit envoyer Joseph, fils de Jacob, en Égypte, au moyen d’un acte abominable de ses frères. À travers cet acte délibéré et prémédité des frères de Joseph, Dieu avait, dans sa souveraineté et dans sa compassion, préparé un plan précis qui eut pour résultat de sauver Jacob et sa famille d’une famine dévastatrice, et ce par l’intermédiaire de Joseph, qui avait accédé à une fonction élevée en Égypte.

Préfigurations : Une grande partie des thèmes du Nouveau Testament trouvent leur origine dans la Genèse. Jésus-Christ est la postérité de la femme qui détruira la puissance de Satan (Gen.3.15). Tout comme avec Joseph, l’intention de Dieu à travers son plan pour le bien de l’humanité par le sacrifice de son Fils, était une chose bonne, alors que ceux qui ont crucifié Jésus avaient pour dessein de faire le mal. Noé et sa famille sont les prémices d’un grand nombre de « restes » décrits dans la Bible. Malgré les énormes obstacles et les circonstances difficiles, Dieu a toujours préservé un « reste » de son peuple fidèle pour lui-même. Le reste des Israélites retourna à Jérusalem après leur captivité à Babylone ; Dieu préserva un « reste » au travers des persécutions décrites en Esaïe et en Jérémie ; un « reste » de 7000 prêtres fut caché pour échapper à la fureur de Jézabel ; Dieu promet qu’un « reste » des Juifs embrassera un jour son véritable Messie (Romains 11). La foi démontrée par Abraham serait plus tard le don de Dieu et la base du salut, à la fois pour les Juifs et pour les Gentils (païens) (Éphésiens 2.8-9, Hébreux 11).

Application concrète : Le thème dominant de Genèse est l’existence éternelle de Dieu et sa création du monde. L’auteur ne fait aucun effort pour justifier l’existence de Dieu ; il mentionne simplement que Dieu est, a toujours été, et sera toujours, le Tout-puissant, souverain sur tout l’univers. De la même façon, nous pouvons avoir confiance et une grande assurance dans les vérités de la Genèse, malgré les allégations de ceux qui voudraient les nier. Quelle que soit notre culture, notre nationalité ou notre langue, nous devrons tous rendre compte de notre vie à notre Créateur. Pourtant, à cause du péché qui est entré dans le monde depuis la chute de l’homme, nous sommes séparés de lui ; mais, à travers une seule et petite nation, Israël, le plan rédempteur de Dieu pour l’humanité a été révélé et offert à tous. Nous nous réjouissons de ce plan divin.

Dieu a créé l’univers, la Terre et chaque être vivant. Nous pouvons lui faire confiance pour répondre à nos besoins, et lorsque nous sommes dans l’inquiétude. Dieu peut tourner une situation désespérée -- comme celle d’Abraham et Sarah, un couple sans enfant – et faire des choses extraordinaires si nous voulons simplement lui faire confiance et lui obéir. Il se peut qu’il arrive des choses terribles et injustes dans notre vie, comme il est arrivé à Joseph, mais si nous lui faisons confiance, à lui et à son plan souverain, Dieu fera toujours triompher « un plus grand bien » en notre faveur. « Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein » (Romains 8.28).


Retour à la page Résumé/vue d’ensemble de l’Ancien Testament

Le livre de la Genèse