Un chrétien peut-il écouter de la musique non chrétienne ?



 


Question : « Un chrétien peut-il écouter de la musique non chrétienne ? »

Réponse :
Beaucoup de chrétiens se posent cette question. Beaucoup de musiciens non chrétiens sont très talentueux. La musique non chrétienne peut être très agréable à entendre. Beaucoup de chansons non chrétiennes ont des mélodies enjouées, un contenu intéressant et un message positif. Pour déterminer si on peut écouter de la musique non chrétienne, il y a trois facteurs principaux à prendre en compte : 1) l’objectif de la musique, 2) le style musical et 3) le contenu des paroles.

1) L’objectif de la musique. La musique est-elle seulement destinée à l’adoration, ou Dieu a-t-il aussi prévu qu’elle soit apaisante et divertissante ? Le roi David, le musicien le plus célèbre de la Bible, s’est essentiellement servi de la musique pour adorer Dieu (voir Psaumes 4.1, 6.1, 54, 55, 61.1, 67.1, 76.1), mais quand le roi Saül était tourmenté par des esprits mauvais, il appelait David pour qu’il joue de la harpe pour l’apaiser (1 Samuel 16.14-23). Les Israélites utilisaient aussi des instruments de musique pour avertir du danger (Néhémie 4.20) et pour surprendre leurs ennemis (Juges 7.16-22). Dans le Nouveau Testament, l’Apôtre Paul exhorte les chrétiens à s’encourager mutuellement par la musique : « Dites-vous des Psaumessss, des hymnes et des cantiques spirituels » (Éphésiens 5.19). On voit donc que, si l’objectif principal de la musique est l’adoration, la Bible conçoit aussi clairement qu’elle puisse servir à d’autres fins.

2) Le style musical. Ce sujet est malheureusement un facteur de division parmi les chrétiens. Certains refusent catégoriquement l’emploi d’instruments de musique, d’autres ne veulent entendre que les « vieux hymnes de la foi », d’autres encore veulent une musique plus rythmée et contemporaine, d’autres enfin disent qu’ils font une meilleure expérience de l’adoration dans un environnement de type « concert de rock ». Au lieu de considérer ces différences comme une question de préférence personnelle et de différence culturelle, certains chrétiens considèrent leur style de musique préféré comme le seul « biblique » et dénoncent toutes les autres formes musicales comme malsaines, impies, ou même sataniques.

La Bible ne condamne aucun style de musique et ne considère aucun instrument comme impie. Elle mentionne un grand nombre de différents instruments à cordes et à vent. Si elle ne mentionne pas directement la batterie, elle mentionne d’autres percussions (Psaumesss 68.26, Esdras 3.10). Pratiquement tous les styles musicaux modernes sont des variations et/ou des combinaisons de ces types d’instruments, avec des rythmes différents ou avec plus ou moins d’intensité. Il n’y a aucune raison biblique de considérer un style de musique particulier comme impie ou contraire à la volonté de Dieu.

3) Le contenu des paroles. Puisque ni l’objectif de la musique, ni le style musical, ne permettent de déterminer si un chrétien peut écouter de la musique non chrétienne, il faut donc examiner le contenu des paroles. Bien que Philippiens 4.8 ne parle pas spécifiquement de musique, ce verset est un excellent guide pour juger des paroles mises en musique : « Enfin, frères et sœurs, portez vos pensées sur tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est digne d’être aimé, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est synonyme de qualité morale et ce qui est digne de louange. » Si nous sommes encouragés à penser à de telles choses, ce sont certainement les choses que nous devons laisser imprégner notre esprit par la musique et ses paroles. Les paroles d’une chanson non chrétienne sont-elles vraies, nobles, justes, pures, aimantes, admirables, vertueuses et dignes de louanges ? Si oui, alors il n’y a rien de mal à écouter une telle chanson non chrétienne.

Une grande partie de la musique non chrétienne ne correspond cependant pas à ces critères. La musique non chrétienne fait souvent la promotion de l’immoralité et de la violence et dénigre la pureté et l’intégrité. Si une chanson glorifie ce qui s’oppose à Dieu, un chrétien ne doit pas l’écouter. Par contre, il y a aussi beaucoup de chansons non chrétiennes qui, sans mentionner de Dieu, promeuvent de bonnes valeurs comme l’honnêteté, la pureté et l’intégrité. Si une chanson d’amour défend la sainteté du mariage et/ou la pureté de l’amour vrai, même sans mentionner Dieu, un chrétien peut tout à fait l’écouter et l’apprécier.

Ce à quoi une personne consacre ses pensées déterminera tôt ou tard ses paroles et ses actes. C’est l’idée principale derrière Philippiens 4.8 et Colossiens 3.2, 5 : établir des modèles de pensée sains. 2 Corinthiens 10.5 dit que nous devons « fai[re] toute pensée prisonnière pour qu’elle obéisse à Christ ». Ces passages montrent clairement quel genre de musique nous ne devons pas écouter.

La meilleure musique est évidemment celle qui loue et glorifie Dieu. Il y a des musiciens chrétiens talentueux dans presque tous les styles musicaux, du classique au rock, au rap et au reggae. Aucun style de musique n’est intrinsèquement mauvais. Ce sont les paroles qui déterminent si une chanson est « acceptable » pour un chrétien. Si une chanson vous entraîne à penser ou à faire quelque chose qui ne glorifie pas Dieu, elle devra être évitée.




Retour à la page d'accueil Français

Un chrétien peut-il écouter de la musique non chrétienne ?