Qu’est-ce que la prière d’intercession ?



 


Question : « Qu’est-ce que la prière d’intercession ? »

Réponse :
La prière d’intercession, c’est tout simplement la prière pour les autres. La figure du médiateur par la prière était courante dans l’Ancien Testament, avec notamment Abraham, Moïse, David, Samuel, Ézéchias, Élie, Jérémie, Ézéchiel et Daniel. Le Nouveau Testament présente Christ comme l’intercesseur ultime ; par conséquent, toute prière chrétienne devient une prière d’intercession, puisqu’elle est offerte à Dieu par lui. Jésus a détruit la barrière qui nous séparait de Dieu en mourant sur la croix. Grâce à sa médiation, nous pouvons à présent intercéder pour d’autres chrétiens ou pour les perdus et demander à Dieu d’exaucer leurs requêtes selon sa volonté. « En effet, il y a un seul Dieu et il y a aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes : un homme, Jésus-Christ. » (1 Timothée 2.5) « Qui les condamnera ? Christ est mort, bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu et il intercède pour nous ! » (Romains 8.34)

On trouve un précieux modèle de prière d’intercession en Daniel 9, qui comprend tous les éléments de la prière d’intercession : elle est faite en réponse à la Parole de Dieu (verset 2), se caractérise par la ferveur (verset 3) et l’abnégation (verset 4), s’identifie au peuple de Dieu d’une manière totalement désintéressée (verset 5), est intensifiée par la confession (verset 5-15), dépend du caractère de Dieu (versets 4, 7, 9, 15) et a pour but sa gloire de Dieu (versets 16-19). Comme Daniel, les chrétiens doivent venir devant Dieu pour intercéder en faveur des autres avec un cœur repentant et brisé, avec abnégation et en reconnaissant leur indignité. Daniel ne dit pas : « En tant qu’intercesseur que tu as choisi, Seigneur, j’ai le droit de te demander cela », mais : « Je suis pécheur », ce qui revient à dire : « Je n’ai aucun droit de te demander quoi que ce soit ». La véritable prière d’intercession cherche à connaître et à voir s’accomplir la volonté de Dieu, quel qu’en soit le prix et que ce soit à son avantage ou non. Elle recherche la gloire de Dieu, et non la nôtre.

Voici une liste non exhaustive de personnes pour lesquelles nous devons intercéder : les autorités (1 Timothée 2.2), les responsables d’église (Philippiens 1.19), l’Église (Psaumes 122.6), nos amis (Job 42.8), nos concitoyens (Romains 10.1), les malades (Jacques 5.14), nos ennemis (Jérémie 29.7), ceux qui nous persécutent (Matthieu 5.44), ceux qui nous abandonnent (2 Timothée 4.16) et tous les hommes (1 Timothée 2.1).

Une idée erronée dans le monde chrétien aujourd’hui voudrait faire des intercesseurs sont une classe spéciale de « super-chrétiens » appelés par Dieu à un ministère d’intercession spécifique. La Bible dit clairement que tous les chrétiens sont appelés à être intercesseurs. Le Saint-Esprit habite dans nos cœurs, et, tout comme il intercède pour nous selon la volonté de Dieu (Romains 8.26-27), nous devons intercéder les uns pour les autres. Ce n’est pas un privilège réservé à une élite chrétienne : c’est un commandement adressé à tous. En fait, ne pas intercéder pour les autres est un péché. « Je ne veux certes pas pécher contre l’Éternel en cessant de prier pour vous ! » (1 Samuel 12.23)

Quand Pierre et Paul ont demandé à leurs lecteurs d’intercéder pour eux, ils ne limitaient certainement pas leur requête à ceux qui avaient un appel spécial pour l’intercession. « Pierre était donc gardé dans la prison et l’Église adressait d’ardentes prières à Dieu pour lui. » (Actes 12.5) Remarquez que c’est toute l’Église qui priait pour lui, pas seulement ceux qui avaient le don d’intercession. En Éphésiens 6.16-18, Paul exhorte tous les croyants d’Éphèse à rester attachés aux les fondements de la vie chrétienne, dont l’intercession : « Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. » La prière d’intercession fait clairement partie de la vie chrétienne ordinaire.

Paul a aussi demandé à tous les croyants de Rome de prier pour lui en Romains 15.30, ainsi qu’aux Colossiens en Colossiens 4.2-3. Aucun de ces appels à l’intercession n’indique que seul un certain groupe de personnes pouvait intercéder. Au contraire, ceux qui veulent qu’on intercède pour eux ont besoin de l’aide du plus grand nombre ! L’idée selon laquelle l’intercession serait le privilège et l’appel seulement de certains chrétiens n’a aucun fondement biblique. Pire, c’est une idée destructrice qui mène souvent à l’orgueil et à un sentiment de supériorité.

Dieu appelle tous les chrétiens à être des intercesseurs. C’est sa volonté que chacun de nous intercède pour les autres. Quel privilège merveilleux et exaltant est le nôtre que de pouvoir ainsi venir librement devant le trône du Dieu Tout-Puissant avec nos prières et nos requêtes !


Retour à la page d'accueil en français

Qu’est-ce que la prière d’intercession ?