Quel est le rôle du mari et de la femme au sein de la famille ?



 


Question : « Quel est le rôle du mari et de la femme au sein de la famille ? »

Réponse :
Bien que l’homme et la femme soient égaux devant Christ, les Écritures leur attribuent des rôles spécifiques dans le mariage. Le mari doit assumer la direction du foyer (1 Corinthiens 11.3, Éphésiens 5.23). Son rôle de chef de famille ne doit pas être autoritaire, hautain ou condescendant envers la femme, mais doit suivre l’exemple de Christ avec l’Église. « Maris, aimez votre femme comme Christ a aimé l’Église. Il s’est donné lui-même pour elle afin de la conduire à la sainteté après l’avoir purifiée et lavée par l’eau de la parole. » (Éphésiens 5.25-26) Christ a aimé l’Église (son peuple) avec compassion, miséricorde, pardon et respect, sans rien attendre en retour. C’est ainsi que les maris doivent aimer leurs épouses.

Les femmes doivent se soumettre à l’autorité de leur mari. « Femmes, soumettez-vous à votre mari comme au Seigneur, car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Église qui est son corps et dont il est le Sauveur. Mais tout comme l’Église se soumet à Christ, que les femmes aussi se soumettent en tout à leur mari. » (Éphésiens 5.22-24) Si les femmes doivent se soumettre à leur mari, la Bible dit aussi à plusieurs reprises aux hommes comment ils doivent se comporter avec leur femme : pas comme des dictateurs, mais et la respectant, elle et ses opinions. En fait, Éphésiens 5.28-29 exhorte les maris à aimer leurs femmes comme leur propre corps, qu’ils nourrissent et dont ils prennent soin. L’amour d’un homme pour sa femme devrait être le même que l’amour de Christ pour son corps, l’Église.

« Femmes, soumettez-vous à votre mari comme il convient dans le Seigneur. Maris, aimez votre femme et ne vous aigrissez pas contre elle. » (Colossiens 3.18-19) « Maris, vivez de même en montrant de la compréhension à votre femme, en tenant compte de sa nature plus délicate ; montrez-lui de l’estime, car elle doit hériter avec vous de la grâce de la vie. Agissez ainsi afin que rien ne fasse obstacle à vos prières. » (1 Pierre 3.7) Dans ces versets, on voit que le rôle du mari comme de la femme se caractérise par l’amour et le respect. À partir de là, l’autorité, la direction, l’amour et la soumission ne poseront problème à aucun des deux conjoints.

Pour ce qui est du partage des responsabilités au sein du foyer, la Bible demande aux maris de pourvoir aux besoins de leurs familles. Cela implique qu’il travaille et gagne assez d’argent pour pourvoir à tous les besoins de la vie quotidienne pour sa femme et ses enfants. Manquer à cela a des conséquences spirituelles claires : « Si quelqu’un ne prend pas soin des siens, et en particulier des membres de sa famille proche, il a renié la foi et il est pire qu’un non-croyant. »(1 Timothée 5.8) Un mari qui ne fait aucun effort pour pourvoir aux besoins de sa famille ne peut donc pas, en toute bonne conscience, se dire chrétien. Cela ne signifie pas dire que l’épouse ne puisse pas l’aider dans cette tâche : Proverbes 31 montre qu’une femme de valeur le fera certainement ; toutefois, ce n’est pas sa première responsabilité, mais celle de son mari. Si le mari doit aider sa femme à s’occuper des enfants et participer aux tâches ménagères (conformément à son devoir d’aimer sa femme), Proverbes 31 dit clairement que le foyer est la principale sphère d’influence et de responsabilité de la femme. Même si elle doit se coucher tard et se lever tôt, elle s’occupe bien de sa famille. Vivre ainsi n’est pas facile pour beaucoup de femmes, surtout dans les pays occidentaux développés. Beaucoup trop de femmes sont stressées et débordées jusqu’à l’épuisement. Pour éviter cela, les deux conjoints doivent réévaluer leurs priorités dans la prière et suivre les injonctions bibliques quant leurs rôles respectifs.

Les conflits concernant la répartition des tâches dans le mariage sont inévitables, mais si les deux conjoints sont soumis à Christ, leur ampleur restera minime. Si les disputes à ce sujet sont trop fréquentes ou virulentes ou semblent caractériser une union, il s’agit d’un problème d’ordre spirituel. Dans ce cas, les conjoints doivent se reconsacrer à la prière et à la soumission, d’abord à Christ, puis l’un à l’autre, dans une attitude d’amour et de respect.


Retour à la page d'accueil en français

Quel est le rôle du mari et de la femme au sein de la famille ?