Quelles sont les limites à la vie sexuelle d’un couple chrétien marié ?



 


Question : « Quelles sont les limites à la vie sexuelle d’un couple chrétien marié ? »

Réponse :
La Bible dit : « Que le mariage soit honoré de tous et le lit conjugal épargné par la souillure : ceux qui se livrent à l’immoralité sexuelle et à l’adultère, Dieu les jugera. » (Hébreux 13.4) La Bible ne met aucune limite à la vie sexuelle des couples mariés. Elle dit aux conjoints : « Ne vous refusez pas l’un à l’autre, à moins que, d’un commun accord. » (1 Corinthiens 7.5a) Ce verset constitue peut-être le principe essentiel des relations sexuelles dans le cadre du mariage : tout doit être fait d’un commun accord. Personne ne doit être encouragé ou forcé à faire quelque chose qui le mette mal à l’aise ou qu’il estime être malsain. Si le mari et la femme décident ensembles qu’ils désirent essayer quelque chose de nouveau (par ex. la fellation, différentes positions, des sex-toys, etc.), la Bible n’y trouve rien à redire.

Certaines pratiques sexuelles ne sont cependant jamais acceptables pour un couple marié. L’« échangisme », le triolisme et autres « parties carrées », de même que toute autre configuration de « sexualité de groupe », sont des cas flagrants d’adultère (Galates 5.19, Éphésiens 5.3, Colossiens 3.5, 1 Thessaloniciens 4.3). L’adultère est un péché, même si le conjoint le permet, l’approuve, voire y participe. La pornographie fait appel à « la convoitise qui est dans l’homme [et à] la convoitise des yeux » (1 Jean 2.16) ; de ce fait, elle est également condamnée par Dieu. En-dehors de cela, les Écritures n’interdisent explicitement aucune pratique sexuelle, tant que cela se fasse d’un commun accord.


Retour à la page d'accueil en français

Quelles sont les limites à la vie sexuelle d’un couple chrétien marié ?